Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 10:55
Le 20 Octobre 2017 au Temple de Jean

Le 20 Octobre 2017 au Temple de Jean

Repost 0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 17:57
Repost 0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 06:57
Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 09:19
Repost 0
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 07:04

Mon très cher F,

La fonction d’orateur à ses contraintes mais, fort heureusement, également ses joies. Aujourd’hui, c’est un réel plaisir pour moi que d’être celui qui est en charge, au nom de tous, de t’accueillir au sein de cette RL.

Je t’assure, mon F, au risque peut être de te décevoir, que la réception que tu viens de vivre ne t’est pas particulièrement réservée! TOUS les FFMM du monde ont vécu le même rituel que toi… à peu de chose près.

Cette cérémonie d’initiation, dont tu vas avoir à rendre compte lors de notre prochaine tenue par la présentation de tes impressions d’initiation, t’introduit dans une dimension particulière des rapports sociaux. La totalité des structures sociales est contraignante. Car bien souvent, nous ne choisissons pas librement d’y participer. Nous naissons contre notre volonté (si l’on peut dire) , nous établissons de relations avec les uns et les autres selon les circonstances et les besoins, nous appliquons les conventions qui régissent la vie en société sans avoir le choix. C’est normal, dans un monde “ civilisé” tel que nous le connaissons.

Ton entrée dans l’ordre maçonnique est une décision qui t’appartient, et elle est perçue de la part de tes FF ,de nos FF, comme un témoignage de ta volonté de vivre autre chose, de vivre autrement. Certains ne te connaissent que par ton état civil et ton curriculum vitae. Ils ne t’ont réellement découvert que par ta façon de concevoir les grandes questions du monde en écoutant tes réponses sous le bandeau et par tes réactions pendant le déroulement des épreuves que tu viens de vivre.

Mais ta présence parmi nous est à la fois un signe de reconnaissance et une justification qui donnent à chacun le sentiment de vivre selon une autre dimension que la plupart des hommes. C’est une relation qui n’est fondée ni sur l’intérêt, ni sur l’ambition, ni sur la vanité, mais sur la véritable fraternité : la fraternité volontaire., librement souhaitée.

Il faut te dire que l’intérêt, l’ambition ou la vanité ont d’autres voies pour se satisfaire que la Franc Maçonnerie, bien vite tu t’en convaincras.

Aussi, il t’importe de faire de la fraternité la pierre angulaire de notre Temple, d’en faire la clef de voûte de notre construction, dans faire la base de ta vie future.

Dis toi ceci mon F, tu seras déçu par les hommes, tu perdras peut-être tes convictions, sûrement tes certitudes, tu passeras par des périodes de doute et de découragement… tu pourras même croire parfois que tu as tout compris. Mais, si en fin de compte tu n’es pas composé avec tes FF une communauté fraternelle et sans nuages, tu auras manqué quelque chose d’essentiel.

Si j’ai dit qu’il t’importait que tu fasses de la fraternité la pierre d’angle du Temple, c’est en écho avec l’ecclésiaste qui dit : “Vae Soli” (malheur à l’homme seul).

Pourquoi voulez-vous devenir FM ... ? t’a-t-il été demandé à plusieurs reprises. Bien sur les réponses varient selon le postulant, mais on retrouve toujours en filigrane la même plainte, la même attente, la même requête : Je me sens seul – j’ai envie de partager- j’ai été élevé dans une religion que je ne pratique plus – Je suis déçu des églises – Je tourne en rond autour de moi même.

Solitude dans une recherche d’autre chose. Culture en miettes, repères inexistants ou délayés dans le tourbillon de la vie, éparpillement du moi profond. Comment ne pas songer au mythe d’Osiris, dont le corps dispersé fait l’objet de la quête d’Isis en vue de la reconstitution non seulement d’un corps, mais surtout d’une idéologie qui puisse remplir une vie autre que végétative.

Il y a là un des paradoxes de la maçonnerie. Ces hommes si différents qui la composent, d’age et d’origine, de professions, de conviction si différents, ce qu’ils viennent demander à la maçonnerie, c’est leur reconstitution, leur re-création.

Comment osent-ils l’espérer? Car enfin, puisqu’ils désirent y entrer, c’est que, manifestement, ils la supposent composée d’hommes, susceptibles de devenir leurs FF. D’hommes, qui comme eux, mais cinq, dix ou vingt ans plus tôt ont entrepris la même démarche, et vraisemblablement pour les mêmes raisons.

Or, Qu’a-t-il bien pu arriver à ces “Hommes Francs Maçons”, pour qu’ils deviennent ainsi l’espérance de leurs successeurs dans le cabinet de réflexion?

S’il s’agit d’une illusion sans cesse renouvelée, il est quand même bizarre et pour le moins surprenant qu’elle se perpétue ainsi, depuis plusieurs siècles sans interruption. Pourtant, aucun Vénérable, aucun MM n’a jamais rien promis de paradis, de jardin d’Eden ou autres lieux de délices. La seule certitude qu’ils aient avancée au postulant, c’est la nécessité du travail, c’est le doute et l’incertitude, la seule voie qu’ils aient indiquée, c’est celle de la Fraternité.

…Tiens aujourd’hui, soirée particulière s’il en est une, je vais te livrer un secret essentiel : quand on a le sentiment que les FF nous trouvent un peu meilleur maintenant que début de notre cheminement maçonnique, c’est qu’on a pas tout à fait perdu la partie ni son temps !!.

Je me doute de la confusion où tu te débats pour essayer de dégager un sens à la cérémonie d’initiation que tu viens de vivre. D’abord parce qu’en fait d’initiation tu n’en as reçu que la figuration symbolique – le reste il t’appartiendra de le découvrir par toi même et de le vivre pour toi même – et ensuite de t’interroger longuement. Parce que vois-tu, si tu pouvais répondre immédiatement et complètement à toutes les questions que tu te poses, tu serais un parfait initié, ton devoir serait alors de nous montrer la voie!

D’ailleurs, si les FF apprécient les cérémonies d’initiation c’est pour ce qu’ils y apprennent, et sur le candidat bien sur, mais surtout sur eux même. Durant les épreuves, où ils sont à la fois acteurs et spectateurs, ils revivent leur propre aventure et découvrent chaque fois un autre sens au rite. Autrement dit, il est bon que les nouveaux postulants vivent les épreuves, mais il est encore plus heureux que les FF y trouvent nouvelle matière à réflexion !! Il n’y a pas de cérémonie qui n’apporte quelque nouvel enseignement à chacun d’entre nous.

La richesse de l’initiation maçonnique, quand elle n’est pas stupidement réduite, ou tout aussi stupidement enjolivée ou détournée, constitue une base de réflexion exceptionnelle pour tous les FF.

Tu te demandes s’il est vraiment nécessaire à notre époque de soumettre les aspirants à ce qu’on pourrait facilement appeler des singeries.

Souviens-toi : le geste gratuit, le geste d’apparence inutile est précieux. Il est précieux parce qu’il nous délivre de nous même en nous révélant à nous-même. Et ce geste est gratuit ou apparemment inutile tant qu’on en a pas perçu la signification…. donc l’importance, alors il n’est plus ni gratuit ni inutile, mais révélateur.

Car effectivement, la première fonction de la cérémonie symbolique, c’est de nous couper de la fonction routinière, des gestes appris, des signes connus et pratiqués dans l’indifférence ou l’ignorance. Il y a dans l’initiation une nécessaire purification qui doit précéder à toute construction ultérieure. Il te faut faire table rase de ton personnage, et remettre en question celui que tu as été : une apparence , un masque, une convention à usage externe… toi seul le sait !!

Certes, mon F, les conventions sont nécessaires. La vie sociale n’est que conventions, il le faut. Elles sont comme les habitudes sans lesquelles nous ne pourrions vivre, et que, cependant nous pratiquons sans même nous en apercevoir.

Seulement voilà, l’homme qui ne vit que par habitude est un automate; et on ne vit pas seulement de conventions. Il y a en chacun de nous un domaine plus ou moins riche, plus ou moins cultivé qui échappe à cette mise en forme. En fait, il y a deux voies : l’une profane, visible, indispensable, et l’autre Initiatique, cachée, tout aussi indispensable.

Le FM va de l’une à l’autre, utilise l’une et l’autre. Il vit par sa matière et par son esprit, car il est matière et esprit. Ce n’est pas un moine contemplatif retiré du monde. Qu’est que la vertu en esprit, si elle n’est pas mise à l’épreuve de vie? C’est sans doute pour cela que la FM, dans sa grande sagesse (!), fait suivre les travaux de loge par de fraternelles agapes.

…Vois-tu mon F. si tu comprends que le propos maçonnique consiste, entre autre, à nous permettre de nous délivrer de nos chaînes, tu admettras volontiers que les épreuves symboliques de l’initiation contribuent à nous dégager de certaines d’entre elles.

Réfléchis à ta tenue: ni nu, ni vêtu et demande-toi si la respectabilité est liée au vêtement. Jadis, la robe cachait le corps. Mais bien souvent de nos jours le vêtement cache l’intention.

Je te propose une réflexion mon F: serais-tu capable d’accorder autant d’importance au propos d’un homme en jean déambulant voire mendiant dans la rue qu’à celui d’un homme en costume trois pièces?

Toute la question est de sortir du chaos, ou de la confusion si tu préfères, pour atteindre à la clarté, c’est à dire à la simplicité supérieure, celle qui permet de distinguer et d’unir en même temps. Celle qui donne de la relation humaine avec le monde et avec l’univers une image intelligible et cohérente.

On dit souvent “connais toi toi-même”. Souviens-toi de ton passage sous le bandeau c’est une question qui t’a été posée. En réalité, il ne faut pas limiter cette formule à cette simple expression du langage populaire, mais lui donner toute sa dimension : Connais toi toi-même et tu connaitras l’univers et les dieux.

Le monde, c’est à dire les objets extérieurs, la voie profane, la matière dont tu es issu, et les dieux, c’est à dire les valeurs, la voie initiatique, la spiritualité qui est en toi…. que tu le veuilles ou non. La totalité de la citation te renseigne sur l’universalisme de ta démarche et de ton engagement. En effet, mon FF, tu t’es implicitement engagé, par ton désir d’évoluer dans la voie maçonnique, à oeuvrer pour tenter de réunir harmonieusement l’univers et les dieux… la matière et l’esprit qui sont tes composants. Rude travail qui t’attend !!!

On se connait beaucoup plus sûrement dans l’action, et se soumettre à la vie est une nécessité tant pour découvrir le monde caché que pour nous découvrir nous même.

Mais parce que tout ce qui est routinier perd de sa portée critique, qu’est ce que se connaitre, si l’on ne s’éprouve pas. Et qu’est ce que cette connaissance de soi qui ne s’appuie pas sur une connaissance du monde et de l’univers? Mais le temps passe… Et même si nous travaillons de manière symbolique de midi à minuit , nous n’en sommes pas moins hommes, et d’autres travaux au moins aussi agréables nous attendent en salle humide!!!

Aussi vais-je conclure en te souhaitant mon F au nom de tous les FF SS FM du monde un heureux et bénéfique cheminement en notre compagnie sur ce merveilleux chantier.

J ai tracé et dit VM

Repost 0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 09:58
Repost 0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 07:00
Repost 0
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 18:29
Repost 0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 07:58
Repost 0
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 18:04
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de anck131
  • Le blog de anck131
  • : mon parcours maconnique pour transmettre à ceux qui cherchent
  • Contact

Recherche

Liens