Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 05:59

Banquet du Jeudi Saint …ou…Banquet Pascal R+C

La principale fête du Chapitre Rose + Croix est le Jeudi Saint…

Il est spécifié par les statuts et ordonnances du Chapitre que tous les Chevaliers doivent exactement et religieusement l’Observer…

On ne pourra absolument pas se dispenser de tenir Chapitre sous quelque prétexte que ce soit, et s’il n’y a dans l’endroit qu’un Chevalier, il doit nécessairement faire la cérémonie seul et se joindre d’esprit à ses frères qui font mémoire de lui au même moment… Quand même il serait en route, il ne peut s’en dispenser… c’est la plus belle et la plus grande chaine d’union annuelle d’un Chevalier Prince Rose + Croix…

Ce repas pris en commun par les Chevaliers puise ses origines dans l’Antiquité, où la principale cérémonie était un repas qu’on appelait sacrifice…Manger une nourriture préparée sur un autel, telle fut, suivant toute apparence, la première forme que l’homme ait donné à l’acte religieux…

Le besoin de se mettre en communion avec la Divinité fut satisfait par ce repas auquel on la conviait, et dont on lui donnait sa part.

N’oublions pas que la principale cérémonie du culte de la cité était aussi un repas de cette nature ; il devait être accompli en commun, par tous les citoyens, en l’honneur des divinités protectrices…L’usage de ces repas publics était universel en Grèce, on croyait que le salut de la cité dépendait de leur accomplissement…

On entrevoit là un fort symbolisme lié au repas pris en commun, bien avant la cène chrétienne…

Les Chevaliers Rose @ Croix savent que c’est au centre d’une croix que meurt et renaît la Lumière du monde, dont ils commémorent l’occultation et la renaissance à l’issue d’un repas qui les réunit chaque année la veille du »vendredi saint »… Cérémonie qui rappelle de toute évidence, la dernière pâque « mangée » par le Christ en compagnie de ses douze apôtres…

Les paroles rituelles qui la terminent et la couronnent évoquent clairement la mort du « Fils » et sa résurrection, et certains esprits étroits n’ont pas manqué de voir une parodie et un blasphème là où d’autres, plus avisés et récupérateurs, pensent trouver la preuve d’une parfaite adéquation entre le 18ème degré de l’Ecossisme à ses origines et la foi chrétienne…

Les uns comme les autres paraissent ne pas avoir voulu connaître la portée universelle de ce rituel, duquel reste absent toute particularisme religieux…

Partager un agneau au cours d’un repas n’a rien de spécifiquement chrétien… La première mention de cette coutume remonte à Moïse qui avait fixé au 14ème jour du premier mois de l’année, l’immolation et le partage de l’agneau par tous les enfants d’Israël, en souvenir de la nuit du passage de l’ange exterminateur de Yaweh, à la veille de la sortie d’Egypte…

L’année commençant alors à l’équinoxe de printemps et le 14ème jour du mois, selon le calendrier lunaire des anciens Hébreux, étant celui de la pleine lune, il est clair que la fête de Pâques a toujours été liée à des événements d’ordre astronomique et lumineux…

Il en est de même que celle que célèbrent les Chevaliers Princes Rose @ Croix, aux environs de la pleine lune suivant le passage du soleil dans le signe du bélier

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anck131
  • Le blog de anck131
  • : mon parcours maconnique pour transmettre à ceux qui cherchent
  • Contact

Recherche

Liens