Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 08:59

Voila bien une question difficile, posée qui plus est non à un FF :. , mais à un profane lors de son audition sous le bandeau et à peine sorti du cabinet de réflexion …

car si cette question avait été posé un peu tard, le FF :. aurait certainement pu répondre plus facilement « Sic Transit Gloria Mundi » c'est-à-dire que tous les FM considèrent le texte des Anciennes Obligations (ou Constitutions d’Anderson) comme la  LOI FONDAMENTALE de la FM :. Universelle 

soit ainsi passe la gloire du Monde.

 Mais alors qu’en est-il ? Comment le récipiendaire reçoit il cette question ? A quoi pense t-il ? … Principe … Loi … Morale … Loi Morale … Commandement de Dieu … Principe de vie … Le voici renvoyé vers un monde non matériel qu’il avait voulu quelque peu oublier, il ne pensait à plus à lui ! Il ne pensait pas à « ça » ! Les enquêteurs l’avaient bien quelque peu questionné sur le sujet, mais bon il s’en était sorti … il avait répondu sans vraiment répondre et voila maintenant qu’on voulait l’obliger à faire volte face … à réunir ce qu’il avait éclaté et éparpillé au sein de son cerveau, de son esprit.

 

Après répétition de la question, il s’entend dire … Principe de Vie, Loi de Vie, Loi de la société laïque et civile, Bornage pour soi avant le bornage des autres, Loi envers sa famille … loi de commandement et de respect, loi envers la Nature, respect de celui qui l’a créé …

OUI, il existe et je l’avoue, QUELQ’UN a bien CREE cet univers, … cette beauté, et le hasard n’y est pour rien, à moins que le hasard n’ai été lui-même guidé par la main du Créateur, de celui qui a créé, crée et créera à l’infini …

OUI, mes oreilles entendent, mes yeux entrevoient ce qu’il y a en moi, mon âme se libère car je me retrouve en accord avec mon moi profond, avec moi-même.

 

« Quel en est son fondement » … tiens voici encore une autre question tout aussi complexe. Que me veut-on ? se demande mentalement le récipiendaire … et si c’était un piège, une façon de contrôler, vérifier mes déclarations faites aux 3 enquêteurs !

« Pouvez vous répéter la question » lance le récipiendaire afin d’essayer de mettre un peu d’ordre dans son désordre

Il essaie de se concentrer, se centrer avec science et se rappelle la voie cartésienne de Kant :

         Physique,   Ethique,     Logique,  3 sciences qui existent par la nature même des choses.

 Sauvé, voici que le récipiendaire se surprend à réciter cette leçon apprise en son temps par cœur et de rajouter : ces lois sont les LOIS de la NATURE, les LOIS de la LIBERTE.

Elles sont nommés philosophie naturelle, philosophie morale … Vlan prenez vous ca ! Je vous surprends bien … 1 à 0 balle au centre … mais c’est que l’on me prenait pour un idiot, pour el loco del pueblo, le fou du village … !

 L’Homme participe à la sagesse et à la Bonté de celui qui crée, celui qui lui confère la Maitrise de ses actes et la capacité de se gouverner en vue de la Vérité et du Bien.

La Loi Naturelle exprime alors bien le sens moral original qui permet à l’Homme de discerner par la raison ce que sont le Bien du Mal, la Vérité du Mensonge.

Les questions reprennent … moi qui était venu en tant que cherchant, om me soumet à la question … j’en deviens souffrant mais bon je suis prêt à en remettre une couche … puisque c’est cela qu’ils veulent et bien tant pis pour eux … voire tant pis pour moi … « Alea jacta est … »

Les lois morales y compris leurs principes se distinguent essentiellement dans toute connaissance pratique, et y renferment quelque chose d’empirique. Toute PHILOSOPHIE MORALE repose ENTIEREMENT sur sa PARTIE PURE et ne fait pas le moindre emprunt à la connaissance de ce qui est (c’est que l’on appelle l’anthropologie) … et de 2 …

Finalement, je me trouve persévérant se dit le récipiendaire. Je me sens bien, sur une ligne de conduite, une Voie qui me convient et les propos tenus me rassurent, m’éclairent, et me guident.

Ma Loi était écrite et gravée dans mon âme parce qu’elle est la Raison Humaine ordonnant de bien faire et interdisant de pêcher.

Mais cette prescription de la raison humaine ne saurait avoir force de loi … si elle n’était pas la VOIX et l’INTERPRETE d’une RAISON PLUS HAUTE à laquelle notre ESPRIT et notre LIBERTE doivent être soumises.

La loi Divine et Naturelle montre à l’homme la voie à suivre pour pratiquer le Bien et atteindre sereinement sa première « fin ». La Loi Naturelle énonce les préceptes premiers et essentiels qui régissent la VIE MORALE. Elle a pour pivot l’aspiration d’un DIEU et sa SOUMISSION, source et juge de tout bien.

Mais où « bon Dieu » ces règles sont elles inscrites … se dit en silence le récipiendaire, silence de son corps, silence de son esprit mais pas silence de son cœur qui resplendit dans la Lumière qu’on appelle VERITE.

C’est de la qu’elle passe dans le cœur de l’homme qui accomplit la JUSTICE, non qu’elle émigre ne lui mais elle y pose son empreinte, sceau de son engagement vers cette INTELLIGENCE mise en nous par le CREATEUR.

Bigre se dit le récipiendaire, si j’avais été juif j’aurais pu citer les 10 Commandements, si j’avais été chrétien j’aurais pu parler de la 2eme alliance, celle du pardon pour tous, la rédemption … mais voila je ne suis qu’un homme rien qu’un homme et je ne crois qu’en moi.

 

Je suis fidèle à mes préceptes et digne vis-à-vis des Droits et Devoirs FONDAMENTAUX.

 

Je suis débout tel un « Jded » conforme à la nature et marche vers la DROITE RAISON immuable et éternelle que l’on appelle le DEVOIR.

 

Cette loi Morale finalement je la trouve :

         Absolue, car elle commande sans restriction, ses ordres ne sont pas relatif à tel ou tel individu, mais s’adresse à toute l’HUMANITE

 

         Universelle, même si elle n’a pas été la même dans tous les temps et dans tous les pays car quand les hommes ont cherché à la déjouer, ils ne sont plus entendus et sont devenus « Babéliens ». Mais il est en morale comme en logique, les hommes voient le devoir comme la vérité sous plusieurs aspects, mais il n’en est pas moins qu’il existe une seule et vraie vérité à l’identique d’une seule loi morale.

 

         Obligatoire, c'est-à-dire que la loi morale commande et que celui à qui elle commande se doit d’obéir.

 

Voilà je suis comme une meneuse de revue qui descend son escalier sous la lumière et interroge du regard «  l’ai-je bien descendu … ! »

Mais au fait, pour ALLER OU !

Je venais de dehors plein d’entrain et de bonne volonté et voila que pour me remercier on m’a enfermé dans ce local un peu hors du temps, privé de lumière, assis sur un petit tabouret pas bien confortable et où sur le mur est inscrit un mot que je ne sais pas lire mais qu’épeler V I T R I O L  tiens comme un fameux acide qui brule et fait partir en fumée tout ce qui le touche … alors que j’étais pressé d’emprunter cette voie royale.

On tentait de me faire dire que j’étais perfectible, moi qui étais venu proposer mon cœur dans cette Fraternité qui enfin se dévoilait à moi ! C’est qu’ils ne se prennent pas pour des Merd….

Bon, j’ai fini mon questionnaire et je vais partir … tout cela m’a paru une ETERNITE, … un moment où le temps et l’espace se sont figés et mes sens m’ont fait percevoir des choses jusque la inconnues ou plutôt non révélées, mon cœur s’est lié à mon âme pour expliquer à mon esprit d’où il vient et ce qu’il veut.

J’ai compris l’impératif qui interdit à l’homme certains comportements, non pas parce qu’ils seraient sanctionnés par la loi civile, mais parce qu’ils sont indignes de l’homme.

 

La Loi Morale définit le Blanc et le Noir, la Lumière et les Ténèbres, le Bien et le Mal en commandant de réaliser le premier et de rejeter le second.

Elle est universelle et immuable et transcende toutes les expressions qui cherchent à l’exprimer.

Pour les juifs et les chrétiens, c’est le respect du DECALOGUE et pour nos contemporains celui des DROITS DE L’HOMME et de la République – Liberté – Egalité – Fraternité -

Par le témoignage de sa conscience (con science), l’homme distingue ce qui est juste de ce qui ne l’est pas et il tomberait au niveau de la brute si le principe de justice n’existait pas en lui mais hors de lui.

Et cette loi n’a pas été enseignée par les religions uniquement fondées sur les dogmes, conceptions abstraites de l’esprit, qui n’ont rien de commun avec la loi morale inhérente à la nature propre de l’homme, le tout dans l’intégrité de son corps, l’usage complet de ses sens, la force et le libre exercice de ses facultés et de son Art.

… un peu comme la FM :., société initiatique et philosophique dont les origines se perdent dans la nuit des temps.

 Ses manuscrits les plus anciens datent du 14 Eme siècle mais la tradition maçonnique remonte jusqu’aux sociétés et écoles de l’antiquité.

En 1723, la Grande Loge d’Angleterre publiait ses constitutions dont l’article premier stipule :

«  Un Maçon est obligé par son allégeance d’obéir à la loi morale et s’il comprend bien l’art (maçonnique) il ne sera jamais un athée, ni un libertin, ni un simple impie ».

Bien que, anciennement il fut du devoir des FM d’appartenir à la religion de leur pays ou de leur nation respective, aujourd’hui il est jugé plus convenable de les obliger seulement à cette religion sur laquelle tous les hommes s’entendent, c'est-à-dire d’être des hommes sincères et bons, honorables et honnêtes, quelque soient leur distinction de culte ou de croyance afin que la Maçonnerie devienne le centre de l’union et le moyen de cimenter une amitié véritable et fraternelle entre eux, qui sans ces liens de confraternité seraient restés séparés éternellement.

La Maçonnerie n’est donc ni une secte ni une religion. Elle ne propose aucun dogme et elle n’a à sa tête aucun guru.

Fondée sur la croyance dans la Fraternité des hommes et la Paternité de Dieu, la FM est une société où des hommes de toutes conditions de toutes croyances ou philosophies se témoignent la plus sincère amitié et où ils conjuguent leur effort tous ensemble en vue de la construction du Temple idéal de la VERITE, de la JUSTICE et de la CONCORDE.

 

VM :. Si on m’avait posé cette question une fois accepté et rectifié par la porte basse donnant accès à notre temple, j’aurais pu facilement répondre au 1er degré :

         L’Equerre,                   le Compas           et la Règle

         La Justice            la Tempérance    et la Prudence

 

Et un peu plus tard …

 

         La Foi                 la Charité            et l’Espérance    

 Ainsi sont les arcanes de la Gnose, que ceux qui ont des oreilles entendent, que leurs yeux voient et que leurs Ames comprennent.  

 

 J’ai Dit VM :. s image1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anck131
  • Le blog de anck131
  • : mon parcours maconnique pour transmettre à ceux qui cherchent
  • Contact

Recherche

Liens