Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2018 3 03 /01 /janvier /2018 12:37
le Chiffre 9 en FM et dans nos rites

Le Rite Français moderne en son 1er ordre

Le tableau de Loge représentera, en haut, l'Etoile du matin, entre huit autres moindres au milieu une grande caverne
En entrant, on placera neuf chandeliers où seront huit lumières, la neuvième sera élevée et distante de deux pieds environ des autres.
Le tablier sera blanc, bordé de noir et doublé de même; au milieu, sera figuré un poignard jetant neuf flammes rouges
le T.S. fait le signe de demande auquel les Elus font le signe de réponse) et applaudissent par huit et un.
Le Sévère-Inspecteur prends le récipiendaire par la main, le fait voyager par huit tours lents et un précipité pendant la cérémonie de réception au 1er ordre dont la devise, je devrais dire le blason, est «Vincere aut mori »
Issu de l’instruction du grade … Quel âge avez-vous ?
Neuf semaines sur sept ans à cause des neuf semaines qui se passèrent avant la punition du délit.
D'où viennent les huit lumières et une plus grande séparée du reste ?
- Elles représentent les neuf élus, la plus grande indique leur chef.
Que signifie l'étoile du matin et les huit autres ?
- L'heure du départ et le nombre des élus. Cela signifie en même temps que l'on ne saurait s'y prendre de trop bonne heure lorsqu'il s'agit de faire une bonne action.

 


Le 9° DEGRE au REAA - MAITRE ELU DES NEUF

D. Que signifient les neuf rosettes écarlates qui ornent de cordon ?
R. Elles rappellent les Neuf Maîtres désignés pour exercer la justice à l’égard des meurtriers, d’ordre du Roi Salomon.
D. Que signifient ces neuf Nombres premiers disposés en une grille de neuf cases ?
R. Que les neuf maîtres Elus sont les véhicules des neuf Potentialités métaphysiques essentielles
D. Que signifie la batterie du grade ?
R. Elle se compose de huit coups réguliers, séparés d’un neuvième et dernier par un temps d’arrêt, signification du retour, de la répartition, de la négativité parvenue à son maximum, et qui va donc renaître avec une force et une vigueur nouvelle.

 


Histoire du 13° DEGRE du REAA Chev de Royal Arche

.Trois voyageurs étaient des Mages, Initiés de Babylone membres du Sacerdoce Universel, qui venaient en pèlerinage et en exploration aux ruines de l’ancien sanctuaire. Les Pèlerins parcoururent l’enceinte ravagée. Ils se mirent ensuite à examiner les chapiteaux gisant à terre, à examiner les pierres pour y découvrir des inscriptions ou des symboles … ils découvrirent une
excavation sous un pan de mur …. On était en été au milieu du jour, le Soleil brillait au Zénith et ses rayons plongeaient presque verticalement dans le puits. Un objet brillant frappa les yeux du Mage ….. Il regarda ensuite autour de lui et constata l’existence, dans la muraille, d’ une ouverture par laquelle un homme pouvait pénétrer. Il y entra, marchant à tâtons dans l’obscurité. Ses mains rencontrèrent une surface, qu’au contact il jugea être du bronze…. Ils pensèrent qu’il devait y avoir là un mystère; ils délibérèrent et résolurent d’aller ensemble à la découverte. Ils placèrent une extrémité de la corde faite des trois ceintures sur une pierre plate placée près du puits, et sur laquelle on lisait encore le mot «Jakin». Ils roulèrent dessus un fût de colonne ou l’on voyait le mot «Boaz», …Chaque Mage, tenant sa torche d’une main, se laissa glisser le long de la corde jusqu’au fond du puits…. Il constata, au centre, l’existence d’un ornement en relief ayant la forme d’une couronne royale entourée d’un cercle composé de points, au nombre de 22. Le Mage s’absorba dans une profonde méditation, puis prononça le mot «MALKHUT» et la porte s’ouvrit brusquement.

Les explorateurs se trouvèrent alors devant un escalier qui s’enfonçait dans le sol; Le vieux Mage l’examina comme la précédente et constata l’existence d’un autre ornement en relief représentant une pierre d’angle, entourée aussi d’un cercle de 22 points. Il prononça le mot «YESOD» et cette porte s’ouvrit à son tour.
Dans un coin obscur, il avait découvert une nouvelle porte de bronze. Celle-là portait comme symbole un soleil rayonnant, toujours inscrit dans un cercle de 22 points. Le chef des Mages ayant prononcé le mot «HOD» elle s’ouvrit encore et donna accès à une deuxième salle.
Successivement les explorateurs franchirent sept autres portes également dissimulées et passèrent dans de nouvelles cryptes. Les mots prononcés furent : NETZAH, TIPHERETH, GEBURAH, HESED, BINAH, HOKMAH et KETHER.

Quand ils entrèrent dans la neuvième voûte, les Mages s’arrêtèrent surpris, éblouis, effrayés. Celle-là n’étaient pas plongée dans l’obscurité; elle était, au contraire, brillamment éclairée … Sur cet autel était posée une pierre d’agate de trois palmes de côté; au-dessus, on lisait, écrit en lettres d’or, le mot «ADONAÏ» «Regardez ! la Conception Suprême, la voilà ! Vous êtes au centre de l’Idée !».
«Apprenez maintenant, continua-t-il, que ce n’est pas Salomon qui fit creuser cette Voûte hypogée, ni construire les huit qui la précédèrent, pas plus qu’il n’y cacha la pierre d’agate. La pierre fut placée par Enoch, le premier de tous les initiés, l’Initié initiant,
Enoch vécut longtemps avant Salomon, avant le Déluge. On ne sait à quelle époque furent bâties les huit premières Voûtes et celle-ci creusée dans le roc vif».
Ils allaient renoncer, quand l’un deux prononça : «Nous ne pouvons pas cependant continuer à l’infini (Ain Soph)»…

Sur ce mot, la porte s’ouvrit avec violence, les deux imprudents furent renversés sur le sol, un vent furieux souffla dans la Voûte ; les lampes magiques en furent éteintes …Avant de laisser remonter ses compagnons, le Maître leur montra le cercle découpé dans le ciel par l’ouverture du puits et leur dit: «Les dix cercles que nous avons vus en descendant symbolisent les neuf voûtes et l’escalier. La dernière correspond au nombre onze, celle d’ou a soufflé le vent du désastre: c’est le ciel infini et ses luminaires hors de notre portée.».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Étirév Anwen 19/01/2018 13:25

Bonjour,
Voici, en toute humilité, un léger éclairage au sujet du chiffre Neuf en FM :
La tradition antique personnifia toujours la science et les lettres par neuf femmes qui furent les neuf grandes Révélatrices. Les sociétés secrètes, qui continuent les Mystères antiques, ont gardé fidèlement le souvenir de ces grandes Déesses qu'elles symbolisent par neuf sœurs.
Quelles étaient en réalité ces neuf Déesses ?
Les voici :
1- TOTH en Egypte, auteure des 42 livres sacrés.
2- SARASVATI aux Indes, auteure du Véda.
3- YAO en Chine, auteure des King.
4- La VOLUSPA chez les Celtes, auteure de l'Edda.
5- DERCÉTO, surnommée ISTAR ou ASTARTHÉ, en Phénicie, auteure de la Cosmogonie Phénicienne.
6- L'auteure anonyme de l'Avesta en Perse, probablement appelée ARIANE ou ARIADNE.
7- KRISHNA aux Indes, auteure de la Bhagavad Gitâ.
8- HEMOERA en Grèce, auteure des livres attribués à Homère.
9- MYRIAM HATHOR en Egypte, auteure du Sépher qui servit à faire le premier livre du Pentateuque, la Genèse biblique.
Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.fr/
Cordialement.