Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2019 4 07 /03 /mars /2019 09:54
H....M on ne nous dit pas TOUT

1- L’interprétation cosmique de cette légende.
Comme le soleil au solstice d’été provoque le chant des Etres vivants, voici que notre Mat :. HIRAM propage la Parole sacrée de la Vie je m’explique …

Le 1er Compagnon frappe avec sa règle longue de 24 Pouces, soit les 24 heures de la journée, ou première distribution du Temps ... il est le Compagnon journée.

Le Second Compagnon a asséné un coup d’équerre, symbolisant la dernière saison, équerre formée de deux lignes perpendiculaires qui divisent en quatre parties égales le cercle ... il est le Compagnon zodiacal

Le Troisième Compagnon frappe HIRAM, mortellement d’un coup sur le front, … qui expulse hors de la corporeité son cerveau son ESprit ... il est le Compagnon de l'Oeuvre.

En nous rappelant bien que ces 3 récalcitrants représentent traditionnellement l’ignorance, l’hypocrisie, et le fanatisme. Mais ils affranchissent aussi le MAITRE des plans matériels, psychiques et Mental

 


2- Le Plan Divin
HIRAM par une nouvelle évocation ressuscite … Le MAITRE exerce son Art…. Il est l’écho de la Parole perdue. Ce pythagoricien imprégné logiquement de précision n’est pas seulement le tailleur de pierres appliqué. Il participe aussi au Tracé intellectuel.

Il est l’Initié appelé à jouer un rôle déterminant sur la Scène de la Vie. Il doit se connaître lui-même, et comme Socrate, essayer d’atteindre sa Vérité …. La Vérité du principe d’initiation, il fait alors abnégation de sa personnalité. Il modèle ainsi son MOI transcendant dont l’équité est ordonnée par la branche d’acacia, avec l’équerre et le compas instruments de positivisme et de mesure.

 


3- Y a t il eu un Conflit sur le « chantier » du Travail !!!
La perversité s’est glissée dans le coeur des trois mauvais compagnons, convaincus d’une compétence illusoire, compétence qui aveugle et cache leurs défauts. Ils s’illusionnent alors sur l’étendue de leur savoir !! Victimes de cette médiocrité, ils réduisent de fait l’étendue de la Connaissance à l’étroitesse de leur horizon mental.
Lorsque le drame survient, malgré la sagesse de l’Enseignement reçu ils font usage de la violence en anéantissant l’Orienteur… qui pouvait seul amener un « plus ». C’est le donc « négatif », le « moins » de cette démarche qui l’emporte grâce à l’ego ressurgissant.

 

Et tout comme aujourd'hui, seul immédiateté revêt de l’importance. Ainsi, l’ignorance des critères d’une promotion sociale qui passe obligatoirement par l’Assemblée des VVMM laisse imaginer que les trois rebelles ignorent ou n’ont pas compris les règles du cheminement de leur avenir. ... Avec pour Conséquences … l’obscurantisme …. ; le forfait accompli, les 3 complices atterrés reconnaissent la vanité de leur acte et faisant table rase de leur crime enfouissent le cadavre sous un amas de décombres.

L’initié doit comprendre que de cette manière toute l’oeuvre de la Maçonnerie se trouve compromise. Les Ouvriers ont perdu toute confiance et n’osent poursuivre l’oeuvre, ils s’adonnent au découragement et ne peuvent terminer ce qui a été entrepris, puisqu’ils n’en connaissent pas le Tracé. Ils délaissent leurs outils, ils se désolent, gémissant tout en se reprochant leur imprévision et leur indifférence. Le doute a remplacé l’élan créateur. Les gants sont-ils restés blancs, le Tablier est-il souillé ??
 

Nul ne peut se flatter de ne pas être pour quelque chose dans la mort d’HIRAM. Le M :. doit faire son examen de conscience pour chercher dans quelle mesure il pourrait avoir – plus ou moins – participé cet acte !!.  car si l’impétrant qui subit l’agression et qui succombe sous le poids de trois agresseurs, n ait été qu’une seule et même personne.... Le Grade de M:. est la transfiguration qui nous permet d’atteindre notre place, entre l’équerre et le compas, emblèmes d’équité, de justice et de vérité.
Il est la régénération suprême du Phénix régénéré de ses cendres. Paré d’une aura lumineuse, ses 3 enjambements lui font franchir les obstacles et vaincre ses préjugés …. Le voici écho de la Parole perdue et vrai fils de la Lumière !

 


Mais on ne nous dit pas tout
... car cette cérémonie se déroule dans une atmosphère de désolation. Tout est noir,…. A commencer par nos décors … Ce n’est pas de la tristesse, mes TC FF c’est vraiment de la désolation... HIRAM, l’homme savant, juste et vertueux a été assassiné, victime de la barbarie et de l’ambition humaine !!!
Mais il est ressuscité. Il est et demeure pour toujours cad éternellement dans la mémoire de tous, ancré dans notre Conscience et la Conscience Collective. Il y est, il s'est, je l espère mes FF VM, créé ce Nouvel Être mais ne peut être perçue par nous pour réaliser son Oeuvre Salutaire qu’à la condition d’être recherchée par la réflexion et la méditation.

 

La cérémonie d'Élévation est bien faite pour Nous convaincre de la mort d’HIRAM et aussi, de la possibilité de Le retrouver en chacun de Nous, et par là même, de le ressusciter via Notre Édification Intérieure car c’est par la Vie Intérieure, le silence sous toutes ses formes que l’on peut parvenir à la Lumière, la résurrection d’Hiram !

Mais on ne nous dit encore pas tout, le Secret étant figuré par « le mot du Maître Maçon, le candidat ayant été mis en garde contre le danger du désir d’une exaltation prématurée  et je cite ! « …HIRAM cherche à quitter le Temple par la Porte du Midi… » ….. Quoi   quelle porte !!! celle qui sépare le monde profane du monde sacré.... lieu de passage obligé pour passer de l’un des mondes à l’autre monde.

Notons au passage, que les Kabbalistes désignent également les séphiroths comme des Portes.
 

Et enfin cette porte est gardée par le FF Couvreur qui après avoir examiné le candidat, autorise ou non son passage sous la condition d’énoncé du « mot de passe » !!!  Ainsi par cette mutation et inversion de la Loi Symbolique, le CC :. Impatient devient Gardien et Homme de Savoir puiqu'il recoit je vous le rappelle la transmission de la Connaissance par le coup de la règle à 24 pouces … Ainsi se trouve figuré un nouveau mode de perception, celui de la pensée intuitive. L’Enseignement Profane confère les connaissances par la voie de l’intellect … a contrario de la pensée intuitive qui est directe et surtout mémé si elle est recherchée par le Maçon inattendue

 

Mais on ne nous dit encore pas tout car comment ne pas finir par cette notion inculquée du Sacrifice … Oui le premier Gardien frappe HIRAM à l’épaule avec une Règle au niveau de la clavicule, (clave signifiant la clef) .... Le deuxième Gardien, celui de la Porte d’Occident, frappe HIRAM d’un coup d’équerre au niveau de la nuque... tandis que le troisième Gardien frappe HIRAM d’un coup de Maillet au milieu du front.
Ces 3 figures appartiennent à un même système symbolique qui est celui des Outils. HIRAM est frappé en 3 points qui appartiennent au système symbolique par le schéma corporel.

 

Remarquons aussi, que ces Gardiens veilleurs des portes vont utiliser des outils transformés en armes pour frapper, tuer .. nouvel exemple s'il en etait besoin d’inversion du sens symbolique selon lequel le meilleur peut devenir le pire : un même objet, (le support), peut figurer une fonction constructive ou une fonction destructive …… comme la mort transcende en demi-Dieu l’athlète parvenu au fait de sa gloire, le meurtre de l’architecte au sommet de son art l’a immortalisé !!!!! Les 3 Compagnons n'étaient peut etre pas aussi noirs que l’on veut bien les laisser paraitre ? Et ne sommes-nous pas, nous même, à certains instants de notre vie, les assassins de notre Maitre HIRAM… ?

 

Mais je ne vous encore dit pas TOUT …  Se pourrait il qu’Hiram Abi fut détenteur de l’Omniscience ? peut-être…mais si compétent fut-il, il faut se rappeler qu’il n’était qu’un conducteur de travaux, un Maître d’ouvrage mandaté par un roi, pour se mettre au service d’un autre monarque. Et de ne pas échapper à certaines erreurs d’appréciation dans la gestion et l’avancement de ses ouvriers, personnel susceptible dirait on aujourd'hui de revendications salariales, de grève, erreurs et revendications qui tournèrent mal … puiqu'elles qui coutèrent la vie du Maitre.

 

Dès notre entrée en FM, nous nous accoutumons à l’idée de mort et de renaissance. Dans notre première épreuve dans le cabinet de réflexion, la mort est déjà présente. Le crâne et le testament philosophique nous invitent déjà à nous libérer de composantes profanes, matérielles, intellectuelles, qui parent notre ego. Mais à côté de ces symboles de mort, nous retrouvons le coq annonciateur de la lumière qui nous rappelle que passer par une certaine mort permettra sans doute de renaître à une vie nouvelle... Et c’est ainsi que dès notre arrivée nous savons que la mort est nécessaire afin de mieux renaître.

 

La nouvelle dimension dans cette marche du maître appelle à la "verticalisation" de l’esprit ce qui nous est rappelé par la notion de « passer de l’équerre au compas ». « Posséder » le savoir est certes nécessaire, mais non suffisant. Il nous faut aller plus loin pour découvrir la connaissance, qui ne s’approprie ni par la force ni sans mérite. … On m’a renversé dans le tombeau ou devrais-je parler d’athanor ? En effet, c’est une véritable alchimie qui s’opère en nous, « La chair quitte les os » nous dit le rituel, ce qui explicite l’état de putréfaction avancé. « Tout se désunit » puis on tente encore de soulever le corps par l’attouchement du compagnon. Mais là encore en vain. Il ne reste plus que l’os et le processus de dissolution est en oeuvre. 

 

Alors pour retrouver la verticalité le VM. déclare : « Souvenons-nous, mes Frères, que seuls, nous ne pouvons rien. Aidez-moi ! » Et c’est ainsi que le V.M. avec l’aide des 2 Surveillants et grâce aux cinq points parfaits de la Maîtrise, attire à lui le cadavre à voix basse « M B » le mot sacré substitué, (signifiant en hébreu « issu du père ») …. Il fait resurgir la vie et redonne Corps à l’Esprit. Cette mise en pratique est l’exaltation symbolique du rassemblement de ce qui est épars; c’est le début du coagula alchimique.

 

Ainsi « La vie est dans la mort et la mort est dans la vie »
J’ai dit VM


NB On établit une correspondance entre les morts d’Hiram et d’Osiris, plus particulièrement au RER (Régime Ecossais Rectifié), alors qu’au rite Emulation on ressent une influence Compagnonnique bien que cette légende ne semble y apparaître que tardivement.
 

Cependant aux 4°, 5° et 12° degrés du Rite Ecossais Ancien et Accepté (Maître secret, Maître Parfait, Grand Maître Architecte) on lui construit un mausolée et on s’interroge, non plus sur sa renaissance, mais sur le fait de la perte de la Parole et l’inachèvement du Temple dont les plans paraissent égarés.
 

Tout ce qui vient d’être dit permet-il de conclure que la mort d’Hiram, est-elle nécessaire ? Mais j’était innocent, alors pourquoi me sacrifier à cette mort ? Comme toujours dans notre Rite, cette mort est nécessaire pour notre élévation vers l’Esprit.

Ainsi, par son sacrifice, le compagnon provoque une hiérophanie, c’est à dire une irruption du sacré dans le profane qui le transcende.

H....M on ne nous dit pas TOUT
Partager cet article
Repost0

commentaires