Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2020 3 28 /10 /octobre /2020 15:29
« Je suis de nouveau confiné par une juste punition »

Une revisitation de l'instruction du grade

du 4eme Deg:. Symb:. REAA

La vengeance s’est accomplie pour venger notre Maître mort aujourd’hui ou hier, je ne sais plus.
La nuit était froide mais moins assombrie par la vision d’une équerre brodée sur le bandeau qui me voilait les yeux. Cela faisait des heures que j’attendais, triste et confiné, comme dans un état second, sans avoir ni mangé ni bu ni trouvé le repos car j’aurais tout donné pour entrer enfin dans la fameuse classe de perfection pour en acquérir ses signes mots et attouchements ;

 

Et Maître de mon état voire plus, j’étais totalement persuadé d’avoir la connaissance suffisante voire une pleine maîtrise pour aller chercher seul les coupables qui avaient tué le Père, celui qui savait.
Pour preuve la force qui animait mon esprit de vengeance et me donnait bonne conscience pour retrouver les coupables et exécuter le juste châtiment tel qu’il m’avait été ordonné.
Ainsi j’étais sur la piste armé de mon poignard et j’ai couru des heures entières, astreint de mon Devoir de Justice dont j’avais été chargée et qu’il me fallait exécuter de façon inflexible sous peine moi aussi d’avoir la gorge tranchée et d’être déshonoré.
Éclairé par les enseignements antérieurs que j’avais reçu de mes Maitres et surmontant la peur intérieure qui m’envahissait, je cherchais, fouillais quand tout à coup au détour du chemin se dévoila une caverne …
Qu’allais-je trouver ?

 

Était-elle enfin le refuge des assassins, ces meurtriers ignobles qui avaient tué sans conscience la Connaissance ?
Seul dans mes pensées, je suis tout survolté et animé (âme inné) de pulsions instinctives voire inconscientes qui grandissent en moi et me poussent à n’écouter qu’une petite voix intérieure qui m’hurle … Rentre et fais ton devoir - Frappe et Tue ? Car tu es l’Elu chargé du bien fondé de punir … rappelle-toi, on te l’a commandé puis scellé par le sceau du Secret avec les 2 doigts de ta main … c’est la Vérité que tu portes en toi, ne la profane pas, sers-la de tout ton cœur.
Je suis seul avec moi-même, avec cette pensée qui m’obsède .. Et je me sens suivi, traqué, observé, mais par qui ?
Qui me regarde et d’où ?

 

J’ai voulu emprunter la voie de la Nécessité … j’ai cru en la Fatalité … Dans le tumulte de ma cité, je ne m’y retrouve plus et je me sens comme seul dans un désert où l’écho demeure silencieux, dans ce confinement exigé qui m’oblige à me regarder à l’intérieur, à m’écouter voire à vaincre ce double, cet ego qui enchaîne dans ses turpitudes et sa violence sans que je sache pourquoi. Et si tout cela ne rivait que pour que je me retrouve seul au sommet du Rien, seul avec la problématique humaine du Bien et du Mal, de la Vérité et de l’Erreur, de l’Ombre et de la Lumière ;
Je ne suis pas juge ni même prévôt mais plutôt un cherchant et persévérant à la seule recherche de la clé de sa liberté, liberté première qui permet d’atteindre l’Amour en conscience. Je suis devenu le chevalier masqué qui surgit du fond de la nuit et j’entre dans cette grotte pour tuer, décapiter et ramener mon trophée, fier de mon moi.

 

Mon acte réalisé, je suis sorti me prosterner en toute humilité et prouver que la vengeance a bien été accomplie. J’ai expliqué que j’étais passé de l’équerre au compas et que j’avais vu le laurier et l’olivier sortir en Esprit et redonner sens à ma Vie, guidé par l’oeil du Dieu Soleil. Avec persévérance et rectitude, j’ai d’un coup ouvert la porte de l’Energie Sainte qui, je le souhaite, me permettra dans l’absolu d’être le vainqueur des Ignorants, des Fanatiques et des Ambitieux qui ne prêchent que pour leur propre paroisse et ainsi de franchir et s’affranchir de toutes les barrières et autres balustrades qui empêcherait d’accéder à l’Universalité de Vie.

 

De ce confinement avec moi-même, j’attends un signe qui transformera la méfiance en confiance, la charité en bienfaisance afin de mettre à bas le tumulte et trouver le repos en pleine Lumière. Faut-il être méchant pour savourer un bonheur innocent qui ne peut prendre essence qu’au contact des autres vivants !!! .Je rêve, je rêve car il ne me reste plus que les rêves pour me consoler des rigueurs d’un monde que je ne reconnaîtrais plus. Les rêves sont comme des portes qui s’ouvrent... oui mais vers quoi ? Imaginer l’après ?
 

Réécrire l’histoire d’avant ? Mieux vivre le présent ? Je suis « éplapourdi » par les mondes que je traverse en pensée et qui m’offrent tant de possibilités. Mes pensées font tant de bruit, tels des cloches qui n’arrêtent pas de tintamarrer ... sans doute parce que Pâques ne va pas tarder.
La faim me tiraille et je réalise que mon corps terrestre me ramène à ma modeste condition d’humain. Une question me vient ; et mon corps céleste, avec quoi vais-je le nourrir ?

 

Comment ai-je pu n’écouter que ma conscience, qui n’en fait qu’à ma tête ? Résultat, je me retrouve ici confiné avec elle, tel un mollusque sans âme, se cognant les tempes aux parois d’une grotte aux dimensions invisibles ; Une grotte qui n’a pas de dedans et qui n’est rien que le dehors d’elle-même… J’ai de nouveau peur, peur de tomber ou de retomber dans les mêmes travers, peur de Moi. C’est Pire, j’angoisse. Et ce n’est pas le confinement qui m’angoisse … non c’est l’angoisse qui me confine. Elle va finir par me tuer et que vais-je léguer à mes descendants d’autre que ma mauvaise conscience… Toutefois, il me reste la lampe et la source jaillissante pour m’éclairer et me régénérer malgré mon méfait dont je ne connaissais pas le prix.

 

Rentré à destination, j’ai frappé 6 coups et un plus fort, ma clé à la main qui a refermé celui que je ne voulais Être et ouvert à celui qui renaissait grâce à cette nouvelle prophétie. Je faisais Alliance à la Gloire, la Grandeur de D.. Dieu Divin, celui qui s’est retiré pour permettre la création de la vie en 6j et demanda humilité et Prière le 7ème. (Travail et Labeur). Quoi que je puisse raconter à moi-même pour m’offrir une fenêtre d’évasion, je dois me résoudre à accepter que les commandements et lois de l’Univers ne s’apprennent pas dans les livres mais se vivent dans le quotidien et dans l’instant EN Silence et EN Secret.
 

S’il est vrai que peu respecte leur promesse énoncée devant une respectable assemblée, il est ici question clairement d’un DEVOIR - DE VOIR - réalisant l’union entre l’Humain et le Divin, lui permettant de surfer sur la verticalité et entrevoir l’Ame dans son immortalité, c’est-à-dire rendre visible ce qui était encore peu invisible à ses yeux..
Il faut que je revienne à la raison et que j’aille me désaltérer à la source, ça m’aidera à avoir les idées claires .. J’espère maintenant que le fait de me retrouver confiné comme un con dans mon enveloppe ne me fera pas le devenir. Bon, partir de la "vie d’hier" pour en arriver à une "eau de vie", voilà un sacré cheminement passant d’une grotte où je me suis tué à une Lumière qui m’indique ma nouvelle Voie.

 

Il aura donc fallu ce confinement pour réaliser que j’étais comme tous ou presque enfermé à l’extérieur, cet extérieur que j’associais à ma liberté sans limite ! Ce confinement pesant nous pousse de fait à la réflexion sur la nature essentielle de la vie, cette vie, perpétuel questionnement, casse-tête permanent qui nous encourage à vaincre, oui mais qui, les autres ou soi-même, ou à mourir, oui mais pour qui ou pour quoi.
 

Depuis la nuit des temps s’écoulent les minutes, les heures, les jours, les années, le tout éclairé par la lumière céleste de la connaissance, qui illumine la caverne qui est en nous depuis le début de notre existence mais que je ne voyais pas.! Alors ’’… Buvons l’eau qui jaillit pour nous ressourcer et nous permettre d’espérer de ne plus être mis à mal par le doute qui m’habite !.
Accepter ce concept hautement ésotérique c’est le début du chemin vers l’amour de soi, des autres, celui qui nous relève de nos chutes et nous fait sortir du puits.


Élu Discret ou Secret, c’est Voir LA VIE, ETRE LIBRE DE SES ACTIONS et s’ENIVREZ sans cesse de cet HYMNE A LA VIE. L’éclat du jour a chassé les Ténèbres et la grande Lumière nous inonde de SA SPLENDEUR ÉTERNELLE ET L’ANNONCE DE LA PAROLE RETROUVÉE

 

Ziza, Ziza Semper Ziza !!!!!!!! !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Steph 02/11/2020 18:26

Bien vu ce travail, un peu décalé ce qui lui donne encore plus de charme, on aimerait en lire plus souvent ! SM