Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2021 3 03 /11 /novembre /2021 08:37
« confiné dans Ma Matière »
« confiné dans Ma Matière »

 

Aujourd’hui, le Sublime Architecte de tous les mondes m’a laissé tomber et je suis mort, ou peut-être hier, je ne sais plus … je n’y vois plus clair … non simplement je n’y vois plus ..!

Tout à coup, la nuit était sans lumière, toute noire vêtue, et bien qu’on m’ai fait poser mes 2 pieds sur ce qui dans sa composition des 4 éléments est la Fondation du Monde, il me semble que le temps s’était arrêté de s’écouler comme il me semblait ne plus être ni sur la Terre ni dans le Ciel. Seules m’apparaissaient des couleurs que je connaissais mais pas dans cet ordre - Noir - Blanc - Rouge … Et ma réflexion sur les fondamentaux du Monde et sur ses pratiques s’étaient envolées sous les griffes d’un oiseau sorti de nulle part. Je n’avais ni mangé ni bu ni trouvé du repos Seules, ma charité et ma Foi me faisaient encore tenir debout bien que se maintenant à distance de mon Espérance !

Serpentant difficilement bien que je sois guidé pour passer les 7 orbes célestes … les 7 séphiroths, je fus mis en relation avec la 8éme zéphire : Hochmah, celle qui contient les 12 signes du Zodiaque … nom de nom mais de quelles sources ou émanations s’agit-il ?? … mais où suis-je pour que l’on me demande à moi … oui à moi … les noms des palais et leurs mots de passe … et alors qu’on me les souffle … et que je répète de manière automatique les mots justes et parfaits … me permettant d’avancer pour passer les 12 portes d’en bas qui ouvrent les portes d’en haut, travail ô combien compliqué pour ne pas dire difficile entre le monde de la Création et le monde de l’Emanation.

Une peur commença à s’installer en moi.. Qu’allais-je trouver ? comme je me remémore ce que nous le dit Fred MacParty : « … Briah est le plan où l’on nomme chaque chose pour qu’elle vienne à la création…chaque chose a besoin d’être nommée pour être fixée et exister, car le Nom donne naissance à chaque chose… » Un nom qui manifeste l’intention divine …

Quelles autres voiles pouvaient donc se lever ? Quelle opacité allait s’éclairer donc en plus de celle acquise à ma Maitrise ? Seul dans mon Être et mon Esprit  … Seul ? Non … puisque 2 gardiens m’entourent de leurs cannes comme 2 piliers sortis de nulle part et moi qui commençait à flotter vers cette horizontalité, rendant visible un monde nouveau qui s’entrouvrait grâce à un Chev :. d’Or dont le blason rappelle d’où il vient, ce qu’il est et son devenir.

Je suis seul avec moi-même, enfermé avec cette pensée qui m’obsède … où suis-je ? est-ce bien cela que je voulais ? est-ce bien le chemin que je voulais emprunter ?? Je me sens observé, encadré, soumis par mon envie qui génère mes actions et ma dynamique de recherche, mais pour quoi faire ? Moi qui avais encore peu le titre excellent de Maitre et de VM !! … et de me retrouver ainsi totalement ignorant face à un Naos drapé des 3 couleurs sur lequel brille un chandelier aux couleurs de l’arc en ciel, Djed sur lequel trône aussi une coupe d’eau, un encensoir, et une veilleuse rouge. A regarder encore et encore autour de moi, je suis hébété par cette Lumière éblouissante et particulièrement vivante, me rappelant de fait mon initiation d’Apprenti, mais aussi le moyen d’accéder à mon intériorité et d’y pénétreret me revenant en mémoire ce que décline Salman Rushdie dans Lukas et le feu de la vie …

« …il se trouve que l’instant « choisi »… fut l’un de ces rares moments où par un inexplicable accident, tous les bruits de l’univers se taisent en même temps… et dans ce silence magique la voix de Luka claque aussi fort… que les mots s’étirèrent au point de remplir le ciel tout entier et peut-être se frayèrent ils un chemin jusqu’à la demeure invisible du destin, qui selon certains, gouverne l’univers… » ... sic transit gloria mundi.

Je me sens investi et m’élance tel un Bélier pour encorner, défoncer la porte qui me cache le soleil qui se lève. Comment peut-on m’empêcher de voir au-delà … Qui me retient dans cet élan salvateur !! J’ai la nette impression, et c’est mon « petit savoir » qui me le crie au fond de moi, que l’on me fait tourner en rond … Quel cancer m’atteint ?? … Pourquoi ne suis-je pas dans la balance pour être pesé ??

J’ai froid d’un coup … en quelle saison sommes-nous ??  J’entends un Prieur déclamer un texte, une sorte de rituel de médecine barbare, très certainement Ancien et Primitif et fort différent de mes précédents. C’est une rupture avec ceux qu’on appelle les « Bleues » car il n’est plus question ici que d’une constante volonté à cultiver la Vertu et la  Connaissance. J’attends dans ma condition d’humain le retour de l’Echo, mais celui-ci demeure silencieux …

Et cet ICTO de facto d’assister le soleil dans son arrivée et l’accompagner en espérant en même temps me propulser dans les 12 palais célestes. Il me semble battre la mesure du temps qui passe et m’observe du haut de son trône, un bâton en caducée sur son épaule tel un viatique, alors que je voudrais enfin qu’il m’aide à gravir ce fameux et bien caché mystère des 22 lettres qui constituent l’Arbre de vie, le tronc de ma Vie.

A cet instant la flamme subite de mon Intellect et le regard de mon Ame ont commencé à donner un sens au nom de D… Dieu, le Divin, celui qui m’a créé et dont tout le monde est issu … cette alliance qui nous unit et réunit le genre humain éveillé, cette nouvelle con_science … car c’est avec cette seule science que nous sommes relié à lui.  L’obscurité laisse place progressivement à la Lumière, l’ignorance à la connaissance, la matière a laissé place à l’esprit pour réveiller de sa latence l’Ame et l’induire à la seule fin de devenir Veilleur de l’Humanité.

Alors les 3 doigts centraux de ma main droite posé sur mon cœur, le pouce et l’auriculaire fermés, je lève mon esprit et l’index de ma main gauche monte automatiquement vers le Ciel … ça y est … je me mets à marcher … comme on me l’a appris par séquence de 9 pas … et sans s’arrêter … en même temps que mes yeux voient s’écrire et se projeter en lettres de feu MAATMON, moi qui souffrais de ne pas avoir trouvé le trésor des Philosophes d’hier.

Maintenant dans le silence de ma parole, c’est le Verbe qui s’exprime et me rend la liberté que j’avais perdu sans m’en rendre compte … maintenant alors que les autres continuent à aboyer au dehors lorsqu’ils quittent leur confinement pour querir leurs besoins de première nécessité et réaliser l’exercice physique qui anime leur corps … nom de Dieu mais que font-ils ces animaux sans intelligence et sans action réfléchie .. moi je suis devenu Aigle, cet oiseau royal aux plumes si douces et si belles qu’elles me permettent de m’envoler vers ma liberté d’action et de devenir … Je plane … je rêve.. je suis tel le Phoenix renaissant de ses cendres et volant vers sa nouvelle vie, oubliant la mort qu’il a frôlé par bêtise et cupidité et savourant enfin, les yeux grands ouverts, le contact de la nature qui se renouvelle plus forte et plus belle à chaque renaissance.

Les rêves sont comme des portes qui s’ouvrent... oui mais vers quoi ? Imaginer l’après ? Réécrire l’histoire d’avant ? Mieux vivre le présent ?

Une question me vient, et mon corps céleste … Qui va le nourrir ?

En cette période de la Pâques passée dans ce bordel,

A qui crier sa FOI ?

Avec qui COMMUNIER ??

Vers qui doit MONTER MA PRIERE ??? PRIE AIR …

Alors que tout est déjà accompli … hasard ou providence .. That is the question … Abandonner ses illusions, Revenir à la source et Sortir grandi de mon confinement pour réaliser mon DEVENIR et oublier au moins pour un temps ce casse tète permanent de la Mort qui nous obsède alors qu’il n’est question que de VIE … lâcher cet Avoir qui m’a trop longtemps contraint et Être enfin en Conscience Con_Science

Depuis la nuit des temps et notre naissance, s’écoulent les heures, les jours les années voire pour les plus chanceux un siècle, le tout sous la bienveillance de la voute étoilée, siège de la Lumière céleste de la CONNAISSANCE

C’est cela aujourd’hui qui m’apparait ESSENTIEL … ESSENCE CIEL pour sortir un peu moins con in finé. Et la lumière provenant de l’Ein Sof se diffracte en une multitude de Couleurs à mesure que celle-ci descend … engendrant des Couleurs … ou des Anges alors que ces mél_Anges de couleur créent à leur tour d’autres Anges …. Sans doute là le Secret … qui se dévoile à mes yeux.

Alors maintenant il nous reste plus qu’à sortir au grand jour en déployant tel l’oiseau notre vertu d’Espérance et l’Amour des autres et de soi.

L’aigle invisible est en nous … Rochers surgis de vos rêves … En vous le vol

En vous la flamme … En vous la nuit fulgurante … Promesse tenue

Geste retenu … Vous êtes en nous le pur souffle … Que nous ignorions

QUE MON AMITIE MON AMI (E) NE SOIT JAMAIS SEPAREE OU ROMPUE CAR ELLE VIENT DU CŒUR DE MON CŒUR ! JE T’AIME POUR TOUJOURS.

« confiné dans Ma Matière »
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Votre poétique est une lance qui pénètre le cœur et l'esprit pour y mettre de la lumière .
Répondre

Présentation

  • : Le blog de anck131
  • : mon parcours maconnique pour transmettre à ceux qui cherchent
  • Contact

Recherche

Liens