Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2021 4 04 /11 /novembre /2021 19:51

VM


Y-a-t-il compatibilité entre « liberté » et « responsabilité » ? Et nos initiations successives nous aident-elles à clarifier cette question ?

D’abord un rappel sur ce qu’est la liberté si bien reprise par Florent Pagny dans la chanson Ma Liberté de Penser !! tout un programme, liberté au sens profane qui s’appuie sur son soi sa conscience Autrement dit être soi-même car la liberté vous l’avez compris je pense est un sentiment individuel et donc propre à chacun et différent pour chacun.
 

Et de coter Montesquieu : « la liberté est le droit de faire tous ce que les lois nous permettent … » soutenu par une séparation des pouvoirs entre le législatif et l’exécutif


Ensuite la responsabilité qui est pour moi multiforme
- Au titre de la responsabilité morale
- Et au titre de la responsabilité sociale qui engage responsabilité pénale et civile


Mais comment l’homme appréhende-t -il cette Responsabilité qui assujettit à la Liberté l’Humain car cette prise de conscience induit d’assumer les conséquences liées à ses actes et le nier équivaudrait à refuser Dignité et Liberté.
Donc l’homme s’il dispose de quelque élan de responsabilité a le Devoir de rechercher le Bien Collectif … et de citer JP Sartre « notre responsabilité est plus que nous pourrions le supposer car elle engage l’humanité entière … ainsi je suis responsable pour moi-même et pour tous… » (dans l’existentialisme est un humanisme).


Oui l’homme est donc responsable du Monde et de lui-même dans sa façon d’Etre et certainement pas d’Avoir. Et de reciter JP Sartre « cette responsabilité absolue n’est pas acceptation, elle est simple revendication logique des conséquences de notre liberté (l’être et le néant)
De fait être libre c’est vivre suivant les impulsions de sa raison et dès lors en être responsable car la responsabilité renvoie à la situation de poser librement ses actes … et de les assumer. Mais cette liberté idéalisant un pouvoir total d’auto-détermination est totalement incompatible avec la vie de notre société et on le voit bien si chacun fait ce qui lui plait c’est le B…l et le chaos … Ma liberté finit où commence celle de l’autre induisant de fait la considération de l’autre ( …autrement la Fraternité) et le respect, rappelant ainsi le principe d’une démocratie et de notre république dans sa devise Liberté Egalité Fraternité.                                                                                                                                                       
« L'homme est condamné à être libre oui mais condamné, parce qu'il ne s'est pas créé lui-même, et par ailleurs cependant libre, parce qu'une fois jeté dans le monde, il est responsable de tout ce qu'il fait. » … autre citation de Jean-Paul Sartre dans L'existentialisme, où il est évoqué on ne peut plus clairement un humanisme en 1946 qui dicte on ne peut plus clairement une compatibilité entre Liberté et Responsabilité et les lie entièrement : l’une ne peut exister sans l’autre, car chacune donne du sens à l’autre.

 

Alors qu’en est -il pour le FM qui, par sa seule volonté et son engagement, accepte sa déconstruction et renait par ses initiations et réceptions successives en s’engageant à rester FIDELE à l’Ordre, au chef d’état qui protège la FM sans oublier voire surtout LUI-MEME, persévérant et cherchant sur cette voie sans fin. Car la méthode maçonnique enseignée au travers les différents rites et rituels nous incite à nous dévoiler … pour nous améliorer et dans ce sens améliorer de fait l’humanité … comme disait l’autre en posant son pied sur la lune … un petit pas pour l’homme et un grand pas pour l’humanité.

 

De fait, cette déconstruction voulue et consentie nous induit de façon opérative à réaligner les pierres brutes devenues polies pour renaitre par phases ou plutôt par grades successifs car c’est le devoir … DE VOIR … du FM d’engendrer son envie … EN VIE … son action à faire sans cesse, pour espérer passer de l’équerre au compas malgré les épreuves qui jalonnent sa voie … Oui les rituels que nous pratiquons, au travers des progressions, régressions et autres questionnements codifiés n’ont d’autre but but que de nous mettre face aux faiblesses humaines, à nos propres faiblesses, et je cite … contradictions, ignorance, …, sans oublier nos émotions et surtout les différentes instructions qui nous sont transmises.

Bien que,… combien de fois avons-nous pu entendre : « Un Homme libre dans une Loge Libre » ou encore « Nous sommes des éternels apprentis ». J’ai un autre regard sur ces deux affirmations. S’il ne fait pas de doute que dans le GODF comme la GLMF sans oublier d’autres grandes ou pas obédiences le Franc-Maçon est libre, et qu’il en est de même pour sa Loge, car il n’est pas inutile de rappeler ici que l’un et l’autre sont guidés par le Règlement Général, règlement codifié, validé, et modifié par le pouvoir législatif qui appartient aux Loges.

                                                                                                           A mon sens, c’est ce triptyque qui assure la stabilité de l’ensemble, en matière de Liberté notamment. Je précise aussi qu’il m’a été permis de constater que certaines obédiences, fussent-elles reconnues en France ou à l’étranger, interviennent dans les fonctions de Loges bleues !!! . Que se soit sur des fonctions d’Officiers ou sur les parcours maçonniques … Peut être, il doit aussi exister au sein de notre Obédience quelques cas isolés qui permettent de confirmer que toute règle à des exceptions…hum !


Sur la deuxième affirmation, je ne pense absolument pas que nous soyons d’éternels apprentis mais plutôt d’éternels cherchants … Associer l’éternité au grade conféré dès notre entrée en FM et après la confrontation avec les quatre éléments de la Création me semble un contre sens : … Que l’on considère l’éternité en tant que durée ou comme le chemin qui peut nous amener à la Connaissance, alors rester apprenti conduit à ne jamais confronter nos idées, et poser notre pierre à côté de celles des autres. Notre libre-arbitre qui est le fruit des passages successifs et qui conduit vers la Liberté, la connaissance des autres et de soi, est également, à mon sens, le résultat d’une quête perpétuelle de LA Connaissance : éternel cherchant sur ce cheminement qui ne ressemble à aucun autre, puisque c’est le mien, le vôtre. L’accès à l’Initiation et sa continuité dans d’autres grades met en scène vous l’avez compris la face sombre du visage humain … de nous.

 

En sortant de nos prérogatives et des règles établies, certains abusent de la liberté qui leur a été donnée simplement parce qu’elle ne leur correspond pas. Cette volonté de prendre le pouvoir pouvant aller jusqu’au meurtre, désordre et iniquités. Tout est alors à reprendre ... rappelons-nous qu’il nous faut mettre en exergue notre libre arbitre pour tenter de reconsidérer l’usage des valeurs, pour percevoir une vérité qui se veut différente de celle admise communément, pour apprendre à penser par soi-même, se dégager des contingences, des faux-semblants et de l’idolâtrie car il s’agit bien de tirer les leçons du passé, de voir le monde autrement, par devoir et raison, et discerner les vrais leviers d’action.

 

Il faut entreprendre le dépassement de ce qui est maintenant révolu et poursuivre ainsi son propre affranchissement, son émancipation par rapport à la tutelle de pseudo maîtres à penser !! , nous permettant de se surpasser pour approcher toujours plus prêt notre Idéal et tenter … l’harmonie de l’assemblage du cercle et du carré en apportant une possible réponse au mot perdu du Maitre. On apprend ainsi que l’Accomplissement du Devoir est la réalisation du principe élevé qui est en chaque maçon qui cherche ... recherche cet équilibre précaire entre cette dualité permanente : Volonté et Perfection, du deuil à l’Espérance. Un nouvel ordre vous l’avez donc compris est en marche, actif et participatif. Serait-ce la voie de la Sagesse ?, facteur stimulant pour notre Intelligence et nécessaire sur le chemin de la Vérité .. en d’autres termes la juste curiosité du cherchant se mue en exploration du Macro et Micro_cosme tandis que la curiosité malsaine s’énonce en forme médisante et calomnieuse, non seulement contre modèle du cherchant mais aussi qui déconnecte l’humain et le fait oublier à soi-même …. Connais toi toi-même et …..tu connaitra l’Univers et les Dieux.

                                                                                                        Un pouvoir régulateur doit aussi s’exercer aussi sur soi-même, s’instaurer et s’affirmer via les qualités nécessaires à juger de façon impartiale pour chacun aux fins de maintenir Concorde et Equité entre tous et partout. Oui il nous faut entretenir et perpétuer l’ouvrage pour étayer et pérenniser ce nouvel équilibre créateur et libérateur. Tout doit être à sa juste place et la construction de notre Temple de s’appuyer sur 5 points que j’ai appelé de
Fidélité : Agir – Intercéder – Prier – Aimer ses FF – Les Secourir … Fidelité envers soi-même car son engagement consiste à faire ce que l’on croit juste et en conformité avec notre conscience car il ne saurait y avoir Fraternité sans Fidélité envers son FF … garder le secret, être obéissant et rester fidèle …. Vertu essentielle que le FM doit faire sienne s’il veut progresser sur le chemin de la Sagesse je le répète … un véritable devoir moral qui peut se traduire par la persévérance dans ses pensées comme dans ses actes. Bref on doit chercher dans sa progression mac :. à se libérer d’une partie de soi -même par une force justicière nécessaire à lutter contre le mal enfoui en nous aux fins de le vaincre, mieux de le surmonter en vue de se forger une Liberté et des réflexions issues de son moi profond aux seules fins d’obtenir la clémence de sa conscience … Autrement dit ne pas user du Mal pour atteindre le Bien …. Ou mieux encore ne pas user du mal .. cad les extirper d’abord de son soi pour les corriger en pleine conscience pour atteindre le Bien


Voilà pourquoi on se doit d’appliquer un Droit et Non une Force. L’ordre doit être rétabli par la responsabilité de la Collectivité et l’Ego cessé sa domination sur la Psyché pour laisser apparaitre le Soi en Conscience. Vous l’avez sans doute compris et je le rerépète … on peut poursuivre la libération violente de ce qui pèse sur sa conscience par un châtiment public et démonstratif et si les méthodes et nos règles de vie sont encore disproportionnées, cette animalité qui habite l’Homme sera symboliquement vaincue par l’accès à la connaissance de soi .. de son SOI. Le FM quitte la classe des Maitres pour la classe des Elus et c’est bien un véritable changement d’état d’esprit symbolisé par une lucide prise de conscience opposé à son état initial d’impulsivité .. Passer définitivement de l’Equerre au Compas.

 

Le processus de justice est en marche car le maçon ne peut se mentir à lui-même. Il prend conscience de ses défauts et sait alors combattre dans toutes les situations avec détermination et courage. C’est le 1er degré de cette connaissance qui confère au profane le grade d’Initié. Via une fameuse école d’architecture dont on nous rabat les oreilles l’Initié reçoit un enseignement qui va au-delà de la construction du Temple. Il se construit alors sur la Connaissance et SA TRANSMISSION, le tout animé (Ame Innée) par une inaltérable volonté afin de construire par le jeu de l’Intelligence le Temple Spirituel à la mesure et Gloire du GADLU. Autrement dit : JE VEUX ET JE CONSTRUIS par ma seule volonté indispensable à la poursuite de mon chemin initiatique, puissance intérieure par laquelle l’Humain se détermine à faire ou à ne pas faire … mouvement qui pousse à ACCOMPLIR l’Action, moteur essentiel (Essence Ciel) qui permet de persévérer sur la Voie de la Perfection tout en se conformant à sa Raison.


BIEN VOIR – BIEN COMPRENDRE – BIEN AGIR telle est la devise de mon blason…

Être, la mesure de soi-même, de sa propre liberté, celle de se mouvoir dans son espace intérieur, celle de dire selon sa pensée et son langage. Des portes s’ouvrent par le hasard ou la providence des mots, comme par leurs vertus, sur l’indicible et l’impossible. Dans ce contexte l’Initié accède au Temple Universel en s’intégrant aux voyageurs du SACERDOCE UNIVERSEL. Il aura ainsi opéré sa metanoîa et repartira transformé et apaisé car pour mieux cerner ce que l’on est vraiment, il faut savoir ce que l’on représente dans l’Univers et quelle est sa place dans le GRAND TOUT … Être au centre de l’Idée.

 

Par la formule je suis ce que je suis l’Initié affirme qu’il est capable de trouver sa véritable identité de ce qu’il est vraiment. Ce qui est épars c’est bien la connaissance et c’est parce que l’homme s’éparpille que le FM Initié a le devoir de se rassembler avec lui-même, amélioration tant physique qu’intellectuelle qui va permettre à l’Initié bien avancé dans sa quête de prendre telle ou telle direction dans sa vie voire aussi dans son comportement … pour tenter d’atteindre la dimension de l’Intelligible, seule capable de faire approcher l’homme de la vérité
C’est en sacrifiant ses passions et ses préjugés, c’est en enterrant son orgueil et en se lavant de tout ce qui avilit via une eau purificatrice que l’ESPRIT de l’INITIE nourri par les pains sacrés pourra pénétrer dans un monde supérieur autrement dit ACCEDER à un nouvel état spirituel presque surnaturel qui permet l’Esprit d’être en contact avec la Lumière, état de conscience de l’Homme INITIE qui induit un sentiment de PAIX INTERIEURE car en com_union avec lui-même, les autres et l’Univers.

 

En conclusion, on prétend que l’équilibre des choses repose souvent sur la correspondance de deux facteurs opposés et ambivalents : le Feu-l’eau, le Bien-le mal, Liberté et Responsabilité, etc.… Or, la nature humaine est fondée, elle aussi, sur un TOUT contrasté, d’où resurgit, malheureusement, le manichéisme, avec son balancier qui entraîne l’individu vers le Bien, ou vers le Mal. Pour nous maçons, ayant reçu la Lumière de l’Initiation, le respect de nos impératifs doit passer par le fil du rasoir, à la limite rectiligne des carrés blancs de la Lumière et des carrés noirs des Ténèbres. Notre Loyauté, au regard la Loi Morale, nous ordonne de canaliser nos aspirations profanes.

Notre idéal, érigé en loi incontournable, passe aussi par la démarche qui abolit les déterminations internes, et qui mène aux facultés intellectuelles. A partir de ces critères, le Franc-Maçon doit accomplir son Devoir avec une Loyauté conforme aux idéaux qu’il s’est librement imposés, Devoir qui passe par la construction de son Temple intérieur, canalisée par le rituel.

C’est SA LOI IMPERATIVE érigée en idéal….Demeurer – envers et contre tout - loyal aux différents serments contractés librement et qui représentent notre LOI, érigée en condition primordiale de toute Vie Harmonieuse au sein d’une Communauté représentée par les Grenades entrouvertes qui se trouvent sur les chapiteaux de nos deux Colonnes. Troisième pilier qui nous assure de la compatibilité entre Liberté et Responsabilité.


VM et vous tous mes BA FF
J’ai dit.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anck131
  • : mon parcours maconnique pour transmettre à ceux qui cherchent
  • Contact

Recherche

Liens