Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 10:31
in Mémoriam de Marc R:. et le chiffre 8

La figure qui m’a réveillé et qui s’est projeté en moi le jour du départ pour l’orient éternel de mon BAF Marc R est le 8 tantôt debout tantôt couché, cette figure du lac d’Amour, union de ces 2 cercles qi se connectent par 1 point le point central où tout est 1 dit le RAPMM et voilà que je me suis mis à décliner la table de 8, table de multiplication qui s’énonce et se répète à haute voix : 8 * 1 = 8 8 * 2 = 16 etc … encore une façon de nous apprendre par répétition qui engendre à la fin un rythme, un chant, une vibration un peu j’allais dire comme une prière qui ouvre la voix non la voie de notre invocation et qui nous réunit …

lol oui nous réunit en tant que cherchant et souffrant, oui non pas de cette souffrance via une douleur mais plus un devenir qui comme le souffre principe actif qui a la capacité de bruler métaux et donc de nous transformer pour nous laisser entrevoir la connexion via notre Esprit au Principe situé au-delà, ce qu’on appelle vulgairement La Transcendance; Principe il est bon de la rappeler qui passe par l’Immanence cad aussi dit vulgairement par l’idée de recherche dans la matière et en soi même...le secret de la Création … passé de l’Incréé au Créé.


8 je le répète qui une fois couché nous fais voir ce symbole de l’infini qui orne nos temples et nous rappelle sans doute le Ciel eu égard à notre Terre et en même temps LA CONNEXION et LE POINT DE CONVERGENCE et d’UNION entre Immanence et Transcendance, point qui permettrait de résoudre le Mystère. Mais revenons à notre table de 8 autrement « Tabula Smaragdina », Table d’émeraude qui fait partie et je pense que c’est bien là le sujet de notre réflexion de ce jour relatif à un traité nommé « Le livre du secret de la création et technique de la Nature » (Balînus, Kitab Sirr al-Khaliqa wa San 'at al-Tabi'a), rédigé sous le règne du Khalife Ma'Mûn en 833.

 

Et je cite les propos de Sagijus prête de Naplouse « Après mon entrée dans la chambre, où le talisman reposait, je me dirigeai vers un vieil homme assis sur un trône d'or qui tenait une tablette d'émeraude dans une main. Et sur celle-ci était écrit en langage primordial cad en syriaque : Voici la véritable explication, sur laquelle il ne peut y avoir aucun doute. Elle atteste : l'en-haut est comme l'en bas, et l'en bas est comme l'en-haut – l'oeuvre du miracle de l'Unique. Et les choses sont émanées de de cette substance primordiale par un acte unique. Combien merveilleuse est cette oeuvre ! C'est le principe majeur du monde et son conservateur. Son père est le soleil et sa mère est la lune. Le vent l'a porté en son sein, et la terre l'a nourri. Le père du talisman et le protecteur des miracles dont les pouvoirs sont parfaits, et dont les lumières sont homologuées (?). Un feu qui vient de la terre.

 

Sépare la terre du feu, et tu atteindras le subtil encore plus inhérent que le grossier, avec soin et sagacité. Il s'élève de la terre jusqu'aux cieux, afin de tirer les lumières des hauteurs à lui, et les descendre jusqu'à la terre ; ainsi en son sein sont les forces de l'en-haut et de l'en bas : du fait de la lumière des lumières en son sein, ainsi les ténèbres s'enfuient à son approche. La force des forces, qui vainc toute chose subtile et pénètre dans toute chose grossière. La structure du microcosme est en accord avec la structure du macrocosme. Et de la même manière procède l'intelligible qui de cela a aspiré Hermès qui fut trois fois grand en sagesse. Et ceci est son livre qui est dissimulé dans la chambre. » - Apollonius de Tyane : Le Livre du Secret de la Création et de l'Art de la Nature ou Livre de Balinus le sage sur les causes, vers 650 - 813 de notre ère.

 

Et voici qu’en lisant ces écrits cad en travaillant humblement sous l’égide du sublime Architecte de Tous les Mondes, après être passé de la FM spéculative dont une partie vient de l’opératif et avoir accédé à des hauts grades, plutôt des grades de perfectionnement, à partir d’une légende et des symboles dont on nous a rabâché sans cesse au cours des rituelies et notamment au REAA … TOUT EST SYMBOLE, je me retrouve dans l’opératif de mes sens, de mon esprit et de mon corps. … ordo ab chao … passer à un système de penser philosophico-religieux qui se fonde sur une révélation intérieure permettant d’accéder à une connaissance des choses divines réservés aux seuls initiés et permettant de saisir les secrets du métier autrement dit les mystères amenant au Salut, par la con_naissance de la Vérité.

 

Alors mes FF et SS permettez moi un retour en arrière lors de mon initiation au RER, (pour ne pas le nommer hihi), où le récipiendaire est reçu .. c’est une vraie reception mais pas une Initiation comme j’ai pu le comprendre au bout d’un temps … oui passer de l’Ordre obédientielle et de son rituel initiatique aux 3 premiers degrés à l’ORDRE INTERIEUR qui pousse l’Initié à souffrir … tiens tiens et à chercher pour tenter d’être en phase avec son moi profond … le tout dans la bienfaisance à l’Intérieur pour aller porter à l’Extérieur l’Espérance et la Foi d’une nouvelle « religion » religare en clair ce qui me relie avec Tous et l’Ensemble pour ne faire en finalité qu’1 … il m’a fallu du temps pour être reconnu dedans autrement que par les signes mots et attouchements … et ce savoir vous le savez maintenant je et vous ne pouvez l’enseigner pas plus que le prouver par des axiomes qui trouveraient un sens aujourd’hui mais pas demain … pas des vérités … plutôt LA VERITE.

 

Connaissance ne se présentant pas vous l’avez compris comme un savoir acquis mais une INTUITION … UNE REVELATION INTERIEURE … qui s’appuie sur la dualité de l’ignorance et de la connaissance, du blanc et du noir, du bien et du noir … de l’ESPRIT et du CORPS que le gnostique cherche à dévoiler … con_naitre !. Et si la gnose par ses origines grecques reste conciliatrice de l’héritage judaïque et christianique, elle veut aussi éviter par avance l’augustinisme cas la rigueur et l’austérité tel que prôné par St Augustin pur laisser à l’Homme par son initiation toutes ses chances d’atteindre la con_naissance SUPREME. Alors on comprend mieux qu’elle s’appuie sur l’oratoire et le laboratoire de l’alchimiste qui s’appuie successivement tantôt sur des étapes d’illumination tantôt sur des opérations matérielles successives.

 

Alors qu’en est-il de cette table d’Émeraude… Un drôle de nom finalement pour un drôle de texte, écrit en arabe puis traduit en latin, et dont la plus ancienne version daterait du tout début du Moyen Âge. Sa rédaction est attribuée à Hermès Trismégiste nonobstant sa légende qui veut que ce texte fût trouvé dans le tombeau de ce dernier, gravé avec une pointe en diamant sur une lame d’émeraude et découvert par l’armée d’Alexandre le grand à l’intérieur de la pyramide de Giseh. Ce court traité ésotérique fait partie de ce que l’on appelle les Hermetica, soit un ensemble de textes fondateurs du courant que constitue l’hermétisme.

Alors maintenant je ne peux résister à vous livrer cette base d’hermétisme qui pour moi dépasse le cadre de l’alchimie dont elle s’est inspirée et nous dévoile le GRAND SECRET, secret de la Création, de la destruction, de la divinité du Sage qui est connecté via la fil à plomb à la verticalité jouant le rôle symbolique d’axis mundi, reliant le zénith et le nadir, le sol et la voûte étoilée et je cite ses lois :

 

- il est vrai, sans mensonge, certain et très véritable phrase qui est comme on voit plus qu’affirmative et déclinée 4 fois .. comme pour la circonscrire dans un espace quadrangulaire … un carré magique qui enferme son soi et sa matière
avant sa spiritualisation. Vérité sans voile qui transcende le monde des illusions et de la dualité. Aussi le tétragramme des kabbalistes.

 

- Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour que s’accomplisse le miracle d’une seule chose ou Ce qui est inférieur provient du Supérieur et ce qui est en Haut se reflète en Bas. Appliquée au monde des humains elle n’est pas sans rappeler les conditions d'une parfaite égalité en même temps que celles d'une différenciation qui permet le miracle de la Tri-unité

 

- l'UNicité. Le Moi se modèle au Soi, le moi visible et l’autre moi invisible après s’être découvert et accepté se fonde et s’unisse en UN. Le UN dans le MULTIPLE.
 

- Toutes les choses sont nées d’une seule chose
Cette seule chose qui est le foyer où s’échangent et s’unissent le haut et le bas … De même que l'UNivers procède de l'UN, tout naît ou renait de cette Unité, réunir le bas et le haut ou, pour utiliser une expression des adeptes du Grand OEuvre, réaliser les « noces chymiques du Ciel et de la Terre, tel était bien l’objectif des alchimistes, objectif atteint à travers l’obtention de la Pierre Philosophale. Et si l’on évoque l'image d'un continuum cosmologique et biologique : qu'en est-il de la Nature, et en particulier des 3 règnes : minéral, végétal, animal. Peut-être devrions-nous plutôt parler d'unité cosmique, véritable leitmotiv des alchimistes. La Nature est UNE

 

- Le Soleil est le Père, la Lune est la Mère, le Vent l'a portée en son ventre, sa nourriture est terrestre. C'est le principe de tout ce qui vit l'anima mundi, ou mieux le « spiritus mundi », « l'esprit du monde », vie résultante des quatre éléments., démarche si classique des FM pour s’élever vers l’esprit lumineux du monde, la fameuse lumière qui nous a ébloui une fois le bandeau levé de nos yeux lors de notre reception. Le Soleil est la source de ma lumière, que la Lune réfléchit durant la nuit. Incarné, je suis maintenant Homme Primordial qui peut affronter les ténébres grâce à mes 5 lumières – l’Air – le Vent – la Lumière – l’Eau et le Feu.

 

- Le Vouloir du Monde est ici, sa Puissance est par-faite s'il est transformé sur terre. Une façon de nous inciter à nous tourner vers la matérialité du monde extérieur pour faire rayonner ce que l’on a appris à l’Intérieur de nos temples, ces lieux étant en référence à son étymologie templum une sorte d’instrument pour viser le ciel. Car il ne suffit pas de comprendre et de savoir à force, ....  il faut transmettre à l’extérieur par sa posture son comportement  ETRE UN GUIDE.

 

- Tu Sépareras la Terre du Feu et le Subtil du Grossier, doucement avec dextérité. Autrement dit selon la méthode maçonnique, percevoir la dualité qui semblait s’opposer, la lumière avec l’obscurité, la lune et le soleil permettant d’aboutir à une plus grande spiritualisation. Fixer le volatil disent les alchimistes. Il s'agit de tirer toute chose de son contraire, de découvrir le feu dans la terre, la lumière de l'obscurité, d'aboutir en somme à une spiritualisation de plus en plus grande de la matière.

 

- Monte de la Terre au Ciel puis redescend en Terre et reçois ainsi la Force des réalités supérieures et inférieures. Force et égrégore provenant de l’union des contraires à l’identique des membres de notre RL alors que dans le monde profane ces différences n’engendreraient que des conflits de pouvoir et d’avoir. Nous voulons seulement ETRE et HARMONISES au seul PROFIT SUPERIEUR

 

- Tu auras par ce moyen toute la Lumière du Monde et toute obscurité s'éloignera de toi. Lumière ou Gloire du monde (sic transit gloria mundi) entendu je pense comme équivalent terrestre de la béatitude céleste. La nature, les êtres qui partagent notre vie quotidienne comme ceux que nous n'apercevons qu'un instant, prennent un sens nouveau sous l'oeil Initié qui sait et qui contemple. Cette coïncidence parfaite de la vie et de l'être c'est ce qu'Hermès Trismégiste nomme « L’Oeuvre solaire », puissance des puissances qui vainc toute chose subtile et pénètre toute chose solide. C'est alors que l'Esprit est devenu Matière et la Matière est devenue Esprit.

 

- C'est la Puissance des puissances qui vainc toute chose subtile et pénètre toute chose solide. // évidemment établis entre la voie alchimique et la voie maçonnique. Par exemple, le cabinet de réflexion, qui ressemble à un sépulcre autant qu’à une caverne, avec ses ténèbres, son crâne, son testament philosophique, évoquant l’OEuvre au Noir durant laquelle les alchimistes décomposaient par calcination et putréfaction leur materia prima.

Comme en franc-maçonnerie, cette mort « chymique » précédait une re_naissance. À l’oeuvre au noir (Nigredo) succédait l’Albedo, l’OEuvre au Blanc, puis la Rubedo, l’OEuvre au Rouge : purification, élévation, sublimation ou spiritualisation de la matière, reconduction en terre, matérialisation de l’esprit, sublimation et perfection aurique… phases que nous vivons lors de notre cérémonie d’exaltation au grade de maître, avec la mort d’Hiram et sa symbolique « la chair quitte les os », rappelant la putréfaction de la matière. On la retrouve également au Rite Écossais Rectifié, à travers la figure du Phénix — qui meurt en se consumant afin de mieux renaître de ses cendres — et la devise « perit ut vivat » au grade d’Écuyer novice. Une fois l'énigme de la Matière Première élucidée, il faut en libérer le Soufre et le Mercure, et les purifier.

 

- Ainsi le microcosme se crée sur le modèle du macrocosme.
Projetée sur notre psyché, la phrase hermétique nous invite à ne négliger aucun aspect de notre personnalité ; si bien que l'unité psychique consistera dans une correspondance parfaite entre le corps, l'âme et l'esprit, qui sont les trois étages du microcosme humain. Également, suivant le postulat qui nous est cher, le microcosme humain n'atteindra son unicité que s'il se met en harmonie avec le macrocosme, c'est à dire avec les grandes lois qui, régissent l'univers ou la Nature. Toujours dans le même sens, notre extériorisation correspond à notre intériorité et notre intériorisation répond à ce qui est notre extériorité.

 

- De cette manière se créeront de merveilleuses applications, c'est la Voie que suivent les Sages. Les renvois hermétiques et alchimiques sont d’ailleurs nombreux dans les hauts grades du Rite Écossais Ancien et Accepté. On en trouve trace aux grades de Chevalier d’Orient et d’Occident (17e degré), Chevalier Rose-Croix (18e degré) et Chevalier du Soleil (28e degré). Mais c’est surtout au grade de Chevalier Kadosh qu’on insiste sur cette dialectique entre le sensible et l’intelligible, le corps et l’esprit, le temple intérieur et le temple extérieur, Plus largement, la figure du Chevalier Kadosh incarne en soi la réconciliation du haut et du bas, la conjugaison du travail de réflexion et de l’engagement dans l’action. Comme la Pierre philosophale, le Chevalier Kadosh opère les noces chymiques du ciel et de la terre. Ce personnage chevaleresque associe transcendance et immanence ; il se bat pour un idéal, s’efforce de donner corps aux valeurs auxquelles il croit. 

Comme l’initié des Ordres de sagesse du Rite Français, qui travaille lui aussi « l’épée d’une main et la truelle de l’autre », le Kadosh s’efforce de construire la cité céleste ici-bas et de la défendre contre ceux qui voudraient faire régner l’oppression et l’injustice sur cette terre. Mêmes résonances au Ve Ordre du Rite Français en référence au Rituel du Grand Chapitre Général du Grand Orient de France où la dernière arche est appelée « Chrysopéion » des sublimes philosophes inconnus. Or la Chrysopée n’est autre que la fabrication de l’or ; quant au philosophe inconnu, ce n’est pas seulement le surnom donné à Louis-Claude de Saint-Martin, c’est également le titre d’un traité d’alchimie écrit au XVIIe par Dom Belin, Les aventures du philosophe inconnu.

 

- C'est pourquoi je suis appelé Hermès Trismégiste car je possède les trois 8 parties de la Philo-Sophia Universelle
Autrement dit moi Hermés « Trismegistos » je possède la Connaissance des trois Mondes, que certains ont désignés pour étant ceux du corps, de l’âme et de l’esprit, ainsi que l’enseigne la théologie chrétienne. Car il existe bien en effet un monde physique, qui correspond au niveau de la matière et que nous expérimentons au cours de notre incarnations terrestre, un monde spirituel, celui de l’âme immortelle que nous rejoignons en fin d’incarnation, et enfin un monde divin, celui de l’Esprit Eternel et Tout-Puissant … et que d’autres ont vu comme étant cette façon qu’à l’Homme de se confronter à une réalité tridimensionnelle via nos trois instruments que sont notre intellect (vecteur de la pensée), notre coeur (vecteur du sentiment), et notre volonté (vecteur de l’action) en Unissant sa nature supérieure et sa nature inférieure, parce que c’est la clé qui permet de résoudre tous les problèmes. Le Trismégiste … la Tri-unité car notre Univers est bien triple, de ses trois essences : une matérielle, une anti matérielle et une spirituelle et j’en ai donné les clés.


« omnia ab uno et in unum omnia »

in Mémoriam de Marc R:. et le chiffre 8
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anck131
  • : mon parcours maconnique pour transmettre à ceux qui cherchent
  • Contact

Recherche

Liens