Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2022 7 23 /10 /octobre /2022 13:01

TS et vous tous mes BA FF Elus secrets

Il m’a été demandé de plancher voire communiquer avec vous sur cette phrase qui en dit plus qu’il n’en parait   la providence n’abandonne jamais l’Elu Secret phrase qui me frappe en pleine conscience si je puis dire car j’ai été opéré cet été puis de nouveau en septembre et à la meme date (un 26)  au moment où je projette les mots de ce travail et nonobstant la douleur il m’a fallu d’abord accepter cette chose avec courage plutôt avec la force qui permet à un humain de surmonter cet état qui nous contraint et nous revoie à notre ego qui sommeille et n’attends qu’un rien pour nous dominer alors qu’il n’est question que d’espérer une nouvelle condition au pire identique à la précédente et au mieux meilleure dans le temps … mais là encore jusqu’à quand ?

Quelqu’un me disait que la Providence n’était que le nom de baptême du Hasard, et moi de lui répondre le Hasard est qu’un sobriquet de la Providence…
Et d’abord essayons de définir ou d’expliquer ce qu’est la Providence ?
Elle semble vénérer par  tous les éléments qui composent l’Univers, s’appelant pluie pour les terres asséchées, Aquarius pour les migrants traversant une mer pour espérer une nouvelle vie, Lumière pour le néophyte en quête de vérité ;
En clair, elle est cet événement, elle est cette personne qui arrive au bon moment pour sauver d’une situation … c’est un secours, un signe de Dieu dirait on dans d’autres espaces … un hasard heureux et inespéré car l’état providentiel n’agit-il pas dans certaines circonstances difficiles comme la Providence.

 

Justement qu’en disent les religions

Il est considéré comme providentiel ce qui arrive par un heureux hasard, qu’il soit fortuit ou provoqué car il semble qu’il y ait un besoin humain de s’en remettre à une ou des puissance(s) extérieure(s)  - transcendance ou pas ??? -  avec le risque de déresponsabilisation voire d’une privation de liberté de l’individu. Elle désigne vous l’avez compris ce qui permet au « Créateur » celui que les religions nomment Dieu et les FM le GADLU d’agir dans le monde, en quelque sorte nous entrouvrant le passage de la transcendance à l’immanence. Ce concept de Providence divine peut-être définie donc par la seule action par laquelle Dieu coordonne incessamment et universellement dans sa création toutes choses en vue du meilleur !

Et en tant qu’expression synthétique des puissances créatrices, Dieu Providence est de fait le Maître d’œuvre d’une création perpétuellement renouvelée. Il passe à l’acte, non seulement, en traçant le plan et en pensant l’Univers mais en le formulant dans le même instant. La pensée et l’acte sont : ce que pense le G.A.D.L.U. il le voit et il le nomme par le Verbe. Alors naît la manifestation…

D’ailleurs dans l’église catholique la Providence désigne « les dispositions par lesquelles Dieu conduit avec sagesse et amour toutes les créatures jusqu’à leur fin ultime » (extrait du catéchisme)

Dans la Kabbale la providence individuelle (Hashgahah pratit) présente 4 préceptes :
           le 1 que chaque mouvement et événement de chaque créature et pas seulement humaine est dirigée par la Providence ;
           le 2éme que chaque entité dans la création a un but et une part dans le plan divin ;
           le 3éme que la position relative de chaque être créé dans la hiérarchie de l’existence est fonction de la qualité et de la valeur de sa contribution à l’accomplissement du plan divin ;
           enfin en 4eme précepte que les Êtres Elus par Dieu ont également le devoir d’accomplir leur but divin quelque soient leurs différences apparentes ;

L’islam quant à elle affirme la toute-puissance souveraine de Dieu, tout étant déjà prédestiné mais non par fatalisme mais parce que 4c’est écrit (et je cite mektoub) mais il faut insister encore et encore cela ne consiste pas à ne rien faire ni à baisser les bras, il faut prendre toutes les précautions nécessaires et s’en remettre à Dieu. Enfin en extrême Orient, Deepak Chopra hindouiste écrit « Rien – absolument rien – n’existerait sans un ensemble de co-incidences » Nous sommes souvent sans voir (tiens tiens …) les signes que la vie nous envoie (ah bon sang mais c’est bien sûr) , pourtant notre vie est connectée à chaque instant au champ de l’Intelligence Universelle. Ce qui ne peut être vu d’un premier regard mais qui rend cette vision possible par l’Intuition que l’on peut qualifier de sensibilité excessive voire sensitivité ; Par l’inconscient un ressenti venant des profondeurs d’un passé d’un vécu antérieur nous met en garde via ce que je pourrais appeler notre imagination pour condenser et matérialiser un événement à venir. Ces signes ne sont pas de simples co-incidences, elles sont l’expression de nos désirs et de ce que l’Univers nous accorde comme Destinée, une espèce de de synchronisation un peu comme on peut la ressentir lors de nos chaines d’union. … et de rappeler ce qui est exprimé au RAPMM s’agirait- il d’une nouvelle religion … ce mot même de religion vient du latin Religare  Se Relier…. Encore un autre hasard de la transmission !

             

Alors et la Philosophie dans tout cela

Dans le contexte stoïcien, providence ne signifie absolument pas vigilance ou autre bienveillance d’un Dieu sage et bon mais est simplement synonyme de Nécessité. Il semble y avoir donc identité entre Dieu, l’Intelligence, la Raison Universelle, le Destin, l’Ame du monde et la nécessité des choses. C’est un concept rationnel, l’Univers dérivant d’une Cause unique qui est en même temps toutes les raisons et autres forces par lesquelles se développent, selon un ordre, les Êtres. La Providence est cet ordre même, finalité immanente à cet ordre. Elle ordonne les choses vers leur fin qui est leur perfectionnement donc le Bien ; et je cite « L’idée de Providence est une des plus fortes raisons de croire, parce qu’elle rassure, ou bien de ne pas croire, parce qu’elle scandalise au vu de tout le malheur du monde que Dieu aurait créé » (André Comte-Sponville) 

Dans la Grèce antique, Hérodote (484-420) fut le premier à donner un sens religieux à la providence ; pour Platon (428-348) c’est la pronoïa c’est-à-dire la prévoyance. Dans la mythologie, Prométhée a servi de Providence parce que quand il a volé à Zeus le feu et la technique à Athéna en ayant prévu d’avance ce que l’Homme pourrait en faire … soumettre la Nature hostile et survivre. Soumis au supplice de Zeus, Prométhée est condamné à rester enchaîné au rocher ; chaque jour un aigle vient se rassasier de son foie et chaque nuit son organe se régénère, symboliquement cette destruction suivie d’une régénération figure le travail et les possibilités du FM., cet Homme de Désir qui va de connaissance en connaissance.

Dans le rituel de réception au grade d’Apprenti, après que le néophyte ait bu jusqu’à la lie la boisson d’amertume il est dit : Ce breuvage, par son amertume, est l’emblème des chagrins inséparables de la vie humaine, la résignation aux décrets de la Providence peut seule les adoucir.
Alors mes BA FF se posent 3 questions à l’homme …  Être  -  Quoi Faire  -  Espérer …  Dieu jour t il aux dés ?  pourquoi la providence est -elle citée au RFM et pas au rite français de référence … et si la FM supprimait toute notion ayant trait aux religions …  quel lien lui permettrait d’unir tous les hommes de bonne volonté, d’unir ce qui est en haut comme ce qui est en bas, de rassembler ce qui est épars … pour ne faire qu’1 pour l’humain et l’humanité en général … et il n’est nulle question de philosophie ou autre rhétorique mais de choses concrètes acquises par l’expérience, par le vécu qui nous rappelle que nos yeux ne voient rien de ce qu’il nous faut voir, que nos sens sont toujours détournés par notre égo qui empêche notre construction notre être dans les tous les sens du mot ….

Est-ce la Providence qui dicte son acte à Abibala ?  Abibala a pris conscience de l’acte commis et a la volonté d’en assumer la conséquence définitive, il met en cause, non seulement ce qu’il a fait, mais ce qu’il EST. Rien ne peut le délivrer de ce sentiment de culpabilité en lui si ce n’est cet acte compensatoire et nécessaire … se faire justice lui-même.

Comment en toutes choses, trouver à accorder une juste pensée et son action nécessaire. Peut-on, devons-nous nous en remettre à la Providence ?

Je pense que nous devons je le répète nous appuyer sur notre expérience, notre vécu, notre faculté à être libre de nos choix. Le FM a choisi de par sa propre volonté et le respect de son serment un chemin qui le conduira à la Connaissance de la Vérité et c’est l’humilité qui nous permettra de rester sur cette voie, nous aidant à surmonter les embûches.  

Demande et il te sera donné, c’est par la Foi (en remplacement de la Force cité en introduction) et l’Amour que nous pourrons accueillir les bienfaits de la Providence qui nous a permis de nous rencontrer, de nous aimer, de nous entraider, de vivre ces moments de bonheur et de partage.

 

L'obligation du secret est prêtée ici aussi devant le Grand Architecte de l'Univers. Le Très Sage (nom du président) explique qu'Hiram « avait mérité d'avoir la conduite de l'Edifice fait pour y chanter les louanges du Grand Architecte de l'Univers » et ajoute « j'ai imploré celui qui rend vain les travaux des hommes. S'il ne construit pas lui-même, il a daigné exaucer mes prières. Il ne veut pas que le crime reste impuni plus longtemps ». Ajoutons, d'après l'Instruction, que le « Ciel qui juge les actions des hommes ne laisse jamais le crime impuni », que la lampe signifie que « nous recevons une lumière imprévue dans les démarches guidées par le Grand Architecte » et la source symbolique, le fait que « La Providence n'abandonne jamais dans les besoins pressants », enfin la formule biblique de clôture des travaux « tout est accompli ».

 

Ah oui je n’ai pas répondu à la question suggérée précédemment …. Si la FM supprimait toute référence à ou aux religions …. Que nous resterait il pour permettre à l’Humain sa construction suivant les principes de la Géométrie sacrée  … Croire mieux créait … Immanait l’Humanité Universelle génératrice de l’Homme au moment providentiel de la chaîne d’union qui induit, par l’énergie qui nous relie à ceux qui la formaient hier et à tous ceux qui la forment aussi en loge bleue ou de perfectionnement dans le monde chaque soir à nous, ce soir qui la formerons tout à l’heure  en y associant la Fraternité et l’Espérance.

 

 

  • Tout guerrier de la lumière a eu peur de s’engager dans le combat,
  • Tout guerrier de la lumière a trahi et menti par le passé,
  • Tout guerrier de la lumière a perdu la foi dans l’avenir,
  • Tout guerrier de la lumière a souffert pour des choses sans importance,
  • Tout guerrier de la lumière a douté d’être un guerrier de la lumière,
  • Tout guerrier de la lumière a manqué à ses obligations spirituelles,
  • Tout guerrier de la lumière a dit oui quand il voulait dire non,
  • Tout guerrier de la lumière a blessé quelqu’un qu’il aimait
  • C’est pour cela qu’il est un guerrier de la lumière parce qu’il est passé par toutes

ces expériences et n’a pas perdu l’espoir de devenir meilleur.

                                                                                           Paulo Coelho

 

 

 

 

 

Mot de la fin : Je dirais que je réalise combien notre conscience est un instrument efficace de connaissance, et aussi un redoutable obstacle en ce qui concerne la délivrance des chaînes qui nous enferment dans la causalité et la dualité.

Notre destinée doit s’orienter vers un retour à l’unité de l’être par la transfiguration spirituelle dont les contacts avec l’indicible nous donnent un aperçu : telle que la synchronicité, l’individualisation, la perception de la musique des sphères, et l’illumination.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anck131
  • : mon parcours maconnique pour transmettre à ceux qui cherchent
  • Contact

Recherche

Liens