Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2023 2 07 /02 /février /2023 08:25
5 minutes sur l'Elu des 9 REAA

Pour introduction aux travaux de ce soir, d’abord trop content de pouvoir etre présent, ensuite que notre passé TFPM soit là en présence ou par l’Esprit il est avec moi il est avec nous et enfin quelques mots d’introduction et de fin …. Sur Ordo ab chao … la caverne … la vengeance


Et de se rappeler derechef qu’au RFM comme au REAA le terme d’Elu est utilisé comme pour appuyer sur celui ou celle qui a été désignée et qui de fait réunit toutes les conditions nécessaires à la réussite du projet … sans oublier en regard de ou des religions celui par qui arrive le Salut !!…
Et les grades d’Elus des 9 de proposer un travail des plus pratiques sur le De_voir … travail pour démontrer à l’initié le perpétuel combat, son combat pour et contre ses pulsions et autres passions primaires qui pourraient contrarier sa progression vers la Con_naissance … autrement dit comme nous le suggère le rituel ne pas utiliser le mal pour atteindre le Bien


De là cette idée rappelait par la formule Ordo ab Chao ce qui reformulait sous-entendrait Dé_contruire pour Re_construire bien sur son SOI
Car tous les (nos) éléments en présence doivent être taillés par les outils du FM permettant non pas de jeter les mauvaises pierres mais de les tailler pour mieux les rassembler dans l’Ordre …. Rassembler ce qui est épars …Ordo ab chao 4 lettres 2 voyelles et 2 consonnes … tiens tiens comme le mot de passe ZIZA à l’identique encore du mot secret des Hébreux et mot caché des Maitres qui a été gravé sur le fond d’une pierre …… mot secret et caché des Hébreux pour leur Dieu !!


Oui d’une part nous devons retrouver les meurtriers de notre Maitre Hiram et les châtier suivant les commandement du Roi mais aussi poursuivre la construction du Temple suivant les règles d’une géométrie universelle et sans doute Sacrée … ou inversement !!
Les rites maçonniques et particulièrement le RFM comme le REAA utilisent de fait de nombreux symboles qui ont existé dans toutes les époques et autres traditions et notamment celle de la Caverne, dans laquelle l’impétrant se doit d’etre confronté, caverne faisant pensant à cette oeuf de la naissance et de l’annonce d’une nouvelle vie,


typiquement creuset alchimique permettant la construction de Son SOI pour qui ose encaisser son propre chao aux fins je le répète de se Re_Structurer … espace réel et physique pouvant aussi exalter et réveiller l’Esprit pour qu’il se passe quelque chose …. ! archétype de de la matrice maternelle … lien j’insiste d’Initiation et de Re_Naissance.
Caverne aussi liée au voyage souterrain comme il était dit en Egypte comme dans l’archétype de celle de Platon. C’est le mon refuge IDEAL pour MON SOI … de l’exploration de son MOI INTERIEUR … caverne qui n’est pas sans rappeler le cabinet de réflexion où à sa sortie avant l’initiation il est dit au profane au Rapmm qu’il vient d’effectuer le voyage post-mortem de son âme … je vous laisse y réfléchir …

bref une opposition Actif / Passif - Bien / Mal - Noir / Blanc – Moi et mon AUTRE MOI qui s’opposent pour ne laisser apparaitre que le Beau et le Bien qui a vaincu et tué le monstre dans la caverne … tué le monstre évidence d’un monstre qui s’apparente alors à un Sacrifice car de cette caverne tout ne sortira et n’en sortira que PURIFIE … RECTIFIE comme dit au RER, action bien ambivalente avec ce poignard qui accomplit et réalise la vengeance.


Au fait, de quelle vengeance parle t-on … car celle-ci doit faire prendre conscience aux MM Elus des Neuf d’une totale et nécessaire MAITRISE DE SOI tout le temps et quelque soient les circonstances affrontées et plus spécifiquement dans la mission qui leur a été confiée …. SE DEPASSER pour REALISER UNE UNION PARFAIT E entre l’ACTION et l’accord de son ESPRIT … rappelez vous mes BA FF ET SS Elu(e)s Tuer le vieil homme pour que RENAISSE L’INITIE ….

Pierre brute devenue pierre cubique à 9 pointes (9 la fin d’un cycle en base 10) dans ses phases de déconstruction et reconstruction permettant EQUILIBRE et STABILITE de la construction … du Temple intérieur … de l’INITIE VERITABLE.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2023 6 28 /01 /janvier /2023 13:41
5" sur Le Mythe de Sisyphe

Pour avoir osé défier les dieux, Sisyphe fut condamné à faire rouler éternellement jusqu'en haut d'une colline un rocher qui en redescendait chaque fois avant de parvenir au sommet (Odyssée, chant XI).

 

Les dieux avaient condamné Sisyphe à rouler sans cesse un rocher jusqu'au sommet d'une montagne d'où la pierre retombait par son propre poids. Ils avaient pensé avec quelque raison qu'il n'est pas de punition plus terrible que le travail inutile et sans espoir. Quel est le symbole du Sisyphe ? Alors bien sûr, selon certaines interprétation, Sisyphe incarne les mouvements perpétuels de la nature, le soleil, les marées. Pour d'autres, Sisyphe personnifie le malheur de l'Homme, l'absurdité de la vie. C'est notamment la conception qu'en donne Albert Camus dans son mythe de Sisyphe. Quel mythe Camus Utilise-t-il pour démontrer l'absurdité de l'existence ? Camus, Le Mythe de Sisyphe.

 

L'homme absurde habite un monde dans lequel il doit accepter que « tout l'être s'emploie à ne rien achever », mais c'est un monde dont il est le maître. Et Camus, qui fait de Sisyphe le héros absurde, écrit qu'« il faut imaginer Sisyphe heureux ».
Homère nous raconte une autre version : Sisyphe avait enchaîné la Mort. S'apercevant que plus personne ne mourrait, Zeus envoya le dieu des enfers, Hadès, délivré la Mort. Une autre version est plus intéressante. On dit encore que Sisyphe près de la mort, voulu éprouver l'amour de sa femme et lui ordonna de jeter son corps sans sépulture au milieu de la place publique. Arrivé aux enfers, il obtint de Hadès, irrité d'une obéissance si contraire à l'amour humain, la permission de retourner sur terre châtier sa femme.

 

Mais quand il eût à nouveau revu le visage de ce monde, goûté l'eau et le soleil, les pierres chaudes et la mer, il ne voulut plus retourner en Enfers. Les rappels et colère d'Hadès n'y firent rien. Bien des années encore, il vécut ainsi devant la mer et les sourires éclatants de la terre grecque. Il fallut un arrêt des dieux. La Mort vint elle-même – à moins que ce soit le dieu messager, Hermès, nous ne sommes pas très sûrs – se saisir du désobéissant et rusé Sisyphe pour le conduire aux Enfers où son rocher était l'attendait. Il avait voulu l'immortalité ? Eh bien, soit, il l'aurait... Imaginez-le seulement, toujours maintenant, depuis des millions d'année, le corps tendu pour soulever l'énorme pierre, l'aider à gravir une pente cent fois recommencée ; voyez son visage crispé, la joue collée contre la pierre, le secours d'une épaule qui reçoit la masse couverte de glaise, d'un pied qui la cale, puis la pousse à bout de bras, avant de venir y glisser le poids de son corps, pour l'empêcher de redescendre.

 

Tout au bout de ce long effort mesure par l'espace sans ciel et le temps sans profondeur, le but est atteint. Sisyphe regarde alors la pierre dévaler en quelques instants vers ce monde inférieur d'où il faudra, encore et à jamais, la remonter vers les sommets. Il redescend dans la plaine. Notre vie est-elle si différente ? Dès l'école, notre vie se répète sans cesse : Lever, bus ou voiture, cours, moto, devoirs ou autres travaux, écran de tel ou d’ordi, repas, bisous, dodo et hop ca repart le lendemain sur le même rythme. Toujours la même chose. Et puis un jour … la mort.


Quelle est la morale du mythe de Sisyphe ? Sisyphe prend conscience de l'aspect tragique de son existence en accomplissant son châtiment. Grâce à cette prise de conscience il ne subit plus son destin de manière abrutie.

 

Ce que nous dit ce mythe, c'est donc que, même si la vie est absurde, l'homme peut y trouver un sens par l'exercice de sa conscience.

À partir de la question :

La vie a-t-elle un sens ?

Et de trois options proposées :

La vie a le sens que Dieu lui donne

La vie a le sens que chacun lui donne

La vie est absurde

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2023 3 04 /01 /janvier /2023 10:12
Aprés les Voeux pour 2023 le travail reprend aprés 6 receptions au XXéme du GOE

Toutes mes félicitations mes BA:. FF:. pour votre accession au grade de philosophe hermétique au sein de notre Resp :. Coll :.

Que les eaux des quatre directions avec lesquelles vous vous êtes purifiés coulent en vous et s’unissent en votre espace sacré car la sève qui coule dans vos veines est Eau  … Eau de mémoire et symbole de nos énergies in_conscientes qui permettent à l'homme en quête de spiritualité de nourrir son Ame tout au long de son voyage terrestre et que la Lueur Blanche qui vous est apparue embellisse votre Être délivré de toute passion…

Et où avez-vous été purifié … mes BAF Philos :. Herm :. … nous dit le rituel : A l’autel où les eaux des 4 directions se sont rassemblées, lieu de la Re-Création du Monde des origines nous précise encore notre rituel ... 4 directions, 4 vivants de la croix, le Tétractys des Pythagoriciens, les 4 piliers de l’Univers séparant les eaux d’en bas des eaux d’en haut, tetra .. 4  Actys  … rayon de Lumière… nous renvoyant au mythe de la création du monde où Dieu met en ordre le monde en mettant fin au chaos …   ordo ab chao … avant de se retiré pour laisser la place au 1er homme l’Adam Kadmon qui va chuter malgré la parcelle divine qui est en lui … .

 

Chute car porté par son égo l’humain a asservi son double, avec en meme temps la parcelle de lumière qui est l’Etre pour ne montrer et briller que son Paraitre .. Voilà le chemin que nous devons retrouver, remonter ces 4 mondes comme le dit le RER, cette ré_intégration si je puis dire pour faire taire les mots et laisser exalter le Verbe par la répétition du travail (ce que nous propose d’ailleurs le rituel), une volonté sans faille (mon  serment xfois répété même si je n’en perçois pas toute l’étendue et son de_voir) et l’action (ce mouvement opératif et continu guidé par notre in_tention et intuition .. autrement dit l’En_Vie) qui permet de trouver un juste équilibre en toute loyauté entre la liberté de con-science et ses actions.

 

Voila par son mental, vous l’avez compris l’animal humain se met en résonance avec lui-même, travail essentiel – essence ciel - qui lui permet d’être en com_union avec les autres, permettant le jaïssement de son double, cet Être de Vie subtil prisonnier de son corps de matière. La conscience s’est libérée de l’individualité et La Lueur est apparue … manifestation de cette naissance d’un Être délivré de ses passions.

Il … nous  ..  avons changé de plan, monter les 7 cieux pour accomplir la réalisation de son moi suprême, nous rappelant les 7 principes de la philosophie hermétique et son mouvement continu (ora et labora) car tout est bien rythme et vibration guidé par un hasard que le rite Français Moderne dénomme Providence .. aux seules fins de créer et de régénérer en se laissant guider par la musique des sphères, l’Arc en ciel aux 7 couleurs, les 4 directions de la Croix et en y rajoutant le Zenith, le nadir et la Verticalité du fil à plomb … 7 pour se retrouver en unicité avec soi-même et avec l’Un_ivers.

Justice - Sagesse - Amour sont mes fondations pour toujours voila l’espérance qui maintenant nous anime.

 

En référence à la Divine Comédie de Dante et plus précisément dans l'Enfer Chant III :

 

  • Par moi l'on va dans la Cité Indolente
  • Par moi l'on va dans l'Eternelle douleur
  • Par moi l'on va parmi le peuple perdu
  • Justice a poussé mon suprême créateur
  • La divine puissance, la suprême Sagesse
  • Et le premier amour me firent
  • Avant moi rien ne fut créer
  • Qui ne soit éternel, et moi  éternellement de durer,

Vous qui entrez là, laissez toute espérance...

 

Pour finir permettez-moi de rappeler qu’il faut entendre Amour comme Lumière.

Ne sommes-nous pas « Fils de Lumière » et, être reçu en Loge et quelque soit le rite via sa cérémonie se dit « recevoir la Lumière ».

 

La lumière dont on parle c'est la Lumière Divine, Ain Soph Aur, cette lumière infinie, qui remplit d'abord l'Ain Soph, puis s’est contractée en se retirant (tsimsoum) pour faire naître la vie, essence même de la lumière, Kéther.

La lumière, partie de l'unité Divine, donne la Vie en passant par l'Harmonie. Elle est l'accomplissement de l'initiation parfaite, de la Maîtrise accomplie, de la Sagesse réalisée au rite français des modernes en son le 5eme ordre appelé aussi le Chev :. De la Sagesse.

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2022 5 30 /12 /décembre /2022 06:12
Hermès Tri

Le Dieu romain Mercure – Hermès chez les grecs était le messager des dieux et patron des communications et transports. Zeus, roi du panthéon olympien était son père et Maïa, sa mère.

 Alors d’abord merci à notre VM de m’avoir donné ce sujet à traiter en 5 minutes car j’ai été pendant presque 10 ans membre de la RL HERMES Or de Mlle appartenant à la GLMF et travaillant au REAA.

Et qui ne connait pas Hermès, ce jeune homme, quasi nu, avec un petit manteau sur les épaules, tenant dans une main une bourse et de l’autre le caducée vous savez cet axe (axis mundi) autour duquel 2 serpents se croisent et se recroisent faisant et décrivant autour de cet axe des cercles des mondes rappelant les 4 mondes et la chute de l’Homme qui espère réintégrer son immortalité … mais attendons un peu ? d’abord approchons nous de cette statue célèbre pleine de significations intemporelles… avec son air effronté, un chapeau dont le cordon est noué sous le menton ou derrière la tête pour le maintenir en place dans ses multiples périples, ce jeune dieu éternellement engagé dans des aventures multiples et curieuses. Il y démontre ainsi une vitalité étonnante, se dévoile être un passeur audacieux entre deux rives tiens tiens … cela me rappelle quelque chose au RAPMM  … Comme un astre dans l’espace, il est vrai que ce garçon semble se déplacer très vite avec ses sandales ailées pour porter les messages qui lui ont été confiés. Une vraie performance pour celui que l’on reconnaît comme étant en apesanteur et aussi léger que la plume pour remplir sa mission !  Bref un coursier tant pour les Dieux que pour les mortels.

Et cette activité turbulente et dérangeante commença très tôt et je cite : «  L’enfant naquit à l’aube et avant que la nuit tombe, Il avait dérobé les troupeaux d’Apollon … hihihi, quelle audace ! vol qu’il rendit car contraint par son père Zeus aux fins qu’Hermès obtint le pardon d’Apollon en lui offrant une lyre faite de trois cordes fixées à une écaille de tortue. Amoureux des sons vibratoires et célestes, il en profita pour tailler dans des roseaux la flûte de Pan. Un hyper actif notre Hermès, sans doute un volontaire, un cherchant et un persévérant, ce dieu de l’air et du Vent, mais aussi dieu des marchands et des voleurs. Passé maitre dans l’éloquence, il est l’espoir pour tous les marchands voyageurs de réaliser la bonne vente des choses et autres marchandises transportées non sans mal  … Un dieu léger, dansant et virevoltant au-dessus de chacune de nos vies et de nos secrets, n’est-ce pas un secours indéniable et certainement providentiel ?

Aujourd’hui que nous reste-t-il de cet Hermès, messager, dieu des voleurs et dieu de l’éloquence, divinité de l’entre-deux ou des trois mondes ?  Curieusement c’est aussi une marque de luxe ! Celle d’un bagagiste mondialement connu de propriétaires riches voire snobs. Sans oublier un prestataire de sécurité sureté à l’enseigne bien nommée « Hermès-Sécurité ». Enfin le nom d’Hermès correspond sur le marché de la finance à une compagnie d’assurances et de crédits qui véhicule l’image de bons placements ! Incontestablement Cet Hermès est toujours là pour aider l’humanité dans ses soucis quotidiens d’une société bousculée et égotiste !

Du côté de la FM, le côté le plus symbolique voire initiatique autrement dit  éclairant c’est son caducée, ce bâton autour duquel deux serpents s’entrelacent car il a un autre rôle c’est de guider l’âmes des morts vers le royaume souterrain, les Enfers ! Hermès et l’herméneutique sont par contre des thèmes qui pavent le chemin de la connaissance vers Soi et l’Autre. Dans le respect de la Tradition, la démarche initiatique dévoile autant les bénéfices du voyage « à la rencontre de … » que les bienfaits d’une parole riche de multiples formes d’expressions. … Interpréter, traduire, expliquer, exposer, transcrire, argumenter, transmettre, conclure en 1 MOT FAIRE sont toutes des actions qui renvoient à Hermès, Dieu du logos, de la parole et de l’éloquence …      L'effort de réflexion d’envie et de faire permet une profonde remise en question. Mieux se connaître, "voyager au centre de la terre", voir plus clair en soi et autour de soi. Être bien dans sa peau afin de devenir pleinement et véritablement qui l'on est. Avoir en main son destin, c'est-à-dire se libérer, devenir plus libre. Or, il n'est pas facile lors de l'initiation de progresser, de traquer les idées reçues pour les remettre en cause afin d'extraire "le subtil de l'épais". 

L'Égypte étant la résidence de la Grande Loge des Fraternités mystiques, par les portes de son temple entrent tous les néophytes pour devenir plus tard ; Adeptes, Hiérophantes …  Vénérables Maîtres d’Egypte, se répartissant ainsi le précieux et autre connaissance à transmettre à quiconque était prêt à le recevoir …. Et parmi ces grands maîtres, Un que les autres ont proclamé « le maître des maîtres » … cet homme, si on peut appeler ainsi un tel être … reconnu sous le nom d'Hermès Trismégiste.
Il est le père de la sagesse, le fondateur de l'astrologie, le découvreur de l'alchimie. Les détails de sa vie ont été malheureusement perdus pour l'histoire, en raison de l'immense laps de temps écoulé depuis et même si sa date de naissance en Égypte et de sa dernière incarnation sur notre planète n'est pas connue …. Il se dit qu'elle était contemporaine des plus anciennes dynasties d'Égypte, bien avant Moïse !!! .

… Même les autorités en la matière croient qu’il est contemporain d'Abraham, et que de fait qu'Abraham ait obtenu beaucoup des connaissances d’Hermès lui-même  … d’ailleurs de nombreuses années après sa mort (il parait qu’il aurait vécu trois cents ans), les Égyptiens l'ont déifié et en ont fait un de leurs dieux sous le nom de … Thoth.
Et des années plus tard, les Grecs en firent un autre de leurs dieux sous le vocable d’"Hermès, le dieu de la sagesse". Les Grecs et les Égyptiens l’ont vénéré pendant des siècles, l'appelant "l'Inspiré des dieux", en y ajoutant son ancien nom "Trismégiste", qui signifie "trois fois grand".

Tous l’ont adoré et vénéré ce savoir venu du fond de l’Égypte Ancienne, savoir disponible aux seuls initiés persévérants pour sonder, transformer les choses, modifier leurs destinées ? Hermès conduit donc du sommeil à l’éveil et vice versa et s’il est dit que mourir c’est « rejoindre le troupeau d’Hermès », sachons nous accorder du temps avant d’aller rejoindre le royaume d’Hadès !

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2022 2 27 /12 /décembre /2022 05:47
les Différents aspects du Martinisme

les différents aspects qu’il a présentés et qui peuvent se renfermer en quatre grandes périodes ;

1° Le Martinésisme de Martines de Pasqually ;

2° Le Willermosisme de J.-B. Willermoz ;

3° Le Martinisme de Claude de Saint-Martin ;

4° Le Martinisme contemporain.

Il est impossible de se rendre clairement compte du caractère réel du Martinisme à toute époque, si l’on n’établit pas tout d’abord la différence capitale qui sépare les sociétés d’illuminés des sociétés de francs-maçons.

La société d’illuminés est liée à l’invisible par un ou plusieurs de ses chefs. Son principe d’existence et de durée prend donc sa source dans un plan suprahumain et tout son gouvernement se fait de haut en bas, avec obligation, pour les membres de la fraternité, d’obéir aux chefs, quand ils sont entrés dans le cercle intérieur, ou de quitter ce cercle intérieur.

La société de francs-maçons n’est en rien liée à l’invisible. Son Principe d’existence et de durée prend sa source dans ses membres et rien que dans ses membres ; tout son gouvernement se fait de bas en haut avec sélections successives par élection.

Les ordres d’illuminés se réfèrent toujours au Principe invisible qui les dirige. La vie privée, les œuvres publiques et le caractère des chefs de la plupart des fraternités d’illuminés montrent que ce Principe invisible appartient au plan divin, et qu’il n’a rien à faire avec Satan ou les démons

La Fraternité d’illuminés la plus connue, antérieure à Swedenborg, et la seule dont on puisse parler au monde profane, est celle des Frères Illuminés de la Rose-Croix, dont la constitution et la clef seront données dans plusieurs années. Ce sont les membres de cette fraternité qui ont décidé la création de sociétés symboliques, chargées de conserver les rudiments de l’initiation hermétique, et qui ont ainsi donné naissance aux divers rites de la Franc-Maçonnerie. Il ne peut donc être établi aucune confusion entre l’illuminisme, ou centre supérieur d’études hermétiques, et la Maçonnerie ou centre inférieur de conservation réservé aux débutants. 

La mission de réalisation de Swedenborg, consista surtout en la constitution d’une chevalerie laïque du Christ, chargée de défendre l’idée chrétienne dans sa pureté primitive et d’atténuer, dans l’Invisible, les déplorables effets des concussions, des accaparements de fortune et de tous les procédés chers au « Prince de ce Monde », mis en œuvre par les jésuites, sous couleur de christianisme.

Swedenborg divisa son œuvre de réalisation en trois sections :

1° La section d’enseignement constituée par ses livres et le récit de ses visions ;

2° La section religieuse, constituée par l’application rituelle de ses enseignements ;

3° La section chargée de la tradition symbolique et pratique, et constituée par les grades initiatiques du Rite swedenborgien.

Cette dernière nous intéresse seule pour le moment.

Elle était partagée en trois sections secondaires : la première élémentaire et maçonnique, la seconde élevait le récipiendaire jusqu’à l’illuminisme, et la troisième active.

La première section comprenait les grades de : apprenti, compagnon, maître et maître élu.

La seconde section comprenait les grades de : apprenti Coën (ou maître élu illuminé), compagnon Coën, maître Coën.

La troisième section comprenait les grades de : 1° maître Coën délégué à la réalisation élémentaire ou apprenti Rose-Croix ; 2° chevalier Rose-Croix commandeur ; 3° Rose-Croix illuminé ou kadosch (Maître grand architecte).

 

Martines considère si bien la Franc-Maçonnerie comme une école d’instruction élémentaire et inférieure que son « Maître Coën » dit : J’ai été reçu maître Coën en passant du triangle aux cercles. Ce qui veut dire, en traduisant les symboles : « J’ai été reçu maître illuminé en passant de la Franc-Maçonnerie à la pratique de l’Illuminisme ». De même on demande à l’apprenti coën : « Quels sont les différents mots, signes et attouchements conventionnels des Élus Maçons Apocryphes ? »

Et il répond : « Pour l’apprenti Jakin, le mot de passe Tubalcaïn ; pour le compagnon Booz, le mot de passe Schiboleth, pour le Maître Makbenac, le mot de passe Giblim ».

Il fallait donc posséder non pas trois, mais au moins sept des grades de la Maçonnerie ordinaire pour devenir cohen.

 

l’œuvre capitale de Willermoz sera l’organisation des congrès maçonniques ou Convents, qui permirent aux Martinistes de démasquer, par avance, l’œuvre fatale des Templiers et qui présentèrent le Martinisme sous son caractère véritable d’Université intégrale et impartiale de la Science hermétique.

Quand Martines commença son initiation, Willermoz était vénérable régulier de la loge la Parfaite Amitié de Lyon, poste qu’il occupa de 1752 à 1763. Cette loge dépendait de la Grande Loge de France.

En 1760, une première sélection avait été opérée et tous les membres pourvus du grade de Maître avaient constitué une Grande Loge des Maîtres de Lyon avec Willermoz comme Grand Maître.

En 1765, une nouvelle sélection fut opérée par la création d’un Chapitre des Chevaliers de l’Aigle-Noir, placé sous la direction du Dr Jacques Willermoz, frère cadet du précédent.

En même temps, Jean-Baptiste Willermoz quittait la présidence de la Loge ordinaire et de la Loge des Maîtres qui était placée sous la direction de f∴ Sellonf, pour se mettre à la tête de la loge des Élus Cohens, formée avec les meilleurs éléments du Chapitre.

ce que nous pouvons affirmer dès maintenant, c’est que la spiritualité la plus grande, la soumission la plus entière aux volontés du Ciel et les prières les plus ardentes à N.-S. Jésus-Christ n’ont jamais cessé de précéder, d’accompagner et de terminer les séances présidées par Willermoz. Le Willermosisme, comme le Martinésisme et le Martinisme, a toujours été exclusivement chrétien, mais n’a jamais été clérical, et pour cause. Il rend à César ce qui est à César et au Christ ce qui est au Christ ; L’« Agent ou Philosophe Inconnu » avait dicté 166 cahiers d’instruction, desquels Claude de Saint-Martin avait pris connaissance et dont il avait copié quelques-uns de sa main. Sur ces cahiers, 80 environ furent détruits dans les premiers mois de 1790 par l’agent lui-même, qui voulait éviter de les voir tomber aux mains des envoyés de Robespierre, qui firent des efforts inouïs pour les atteindre.

En 1778, le 12 août, Willermoz annonçait la préparation du Convent des Gaules qui fut tenu à Lyon du 25 novembre au 27 décembre.

Ce convent avait pour but d’épurer le système écossais en détruisant tous les mauvais germes qu’y avaient introduits les Templiers. Pour comprendre la nécessité de cet effort vers l’union, il faut se souvenir que le monde maçonnique était en pleine anarchie.

Le Grand Orient de France était né en 1772, grâce à l’usurpation de la Grande Loge de France par Lacorne et les siens, dirigés en sous-main par les Templiers qui, après avoir établi le Chapitre de Clermont, s’étaient transformés, en 1760, en Conseil des Empereurs d’Orient et d’Occident, puis en Chevaliers d’Orient (1762), et enfin étaient entrés au Grand Orient à la suite de Lacorne.

Grâce à leur influence, le système des loges fut profondément modifié ; partout le régime parlementaire avec élections successives de tous les officiers remplaça l’ancienne unité et l’autorité hiérarchique. Toujours, jusqu’à sa mort, il a voulu établir la Maçonnerie sur des bases solides en lui donnant comme but la pratique de la vertu pour ses membres et de la charité envers les autres ; mais il a toujours tendu à faire des loges et des chapitres un centre de sélection pour les groupes d’Illuminés. La première partie de son œuvre était patente, la seconde occulte ; c’est pourquoi les personnes peu informées peuvent voir Willermoz autrement que sous son véritable caractère.

 

Si Willermoz fut surtout chargé du groupement des éléments martinistes, et de l’action en France, Claude de Saint-Martin reçut la mission de créer l’initiation individuelle et de porter son action aussi loin que possible. À cet effet, il fut admis à étudier complètement les enseignements de l’« Agent inconnu » et nous possédons, dans les archives de l’Ordre, plusieurs cahiers copiés et annotés de la main de Saint-Martin.

Ainsi que nous l’avons dit précédemment, le livre des Erreurs et de la Vérité est presque entièrement dû à cette origine invisible, et c’est là qu’il faut voir la cause de l’émotion provoquée, dans les centres d’initiation, par l’apparition de ce livre,

Outre ses études se rattachant à l’Illuminisme, commencées auprès de Martines et poursuivies avec Willermoz, Claude de Saint-Martin s’occupa activement d’hermétisme pratique et un peu d’alchimie. Il avait à Lyon un laboratoire organisé à cet effet.  C’est l’Ordre de Saint-Martin qui, ayant pénétré en Russie sous le règne de la Grande Catherine, obtint un tel succès qu’une pièce fut jouée à la cour, entièrement consacrée au Martinisme qu’on cherchait à ridiculiser. C’est à l’Ordre de Saint-Martin que se rattachent les initiations individuelles rapportées dans les mémoires de la baronne d’Oberkierch ; enfin l’auteur classique de la Franc-Maçonnerie, le positiviste Ragon, qui n’est cependant pas tendre pour les rites d’Illuminés, décrit pages 167 et 168 de son Orthodoxie maçonnique les changements opérés par Saint-Martin pour constituer le Martinisme

« La seule initiation que je prêche et que je cherche de toute l’ardeur de mon âme est celle par où nous pouvons entrer dans le cœur de Dieu et faire entrer le cœur de Dieu en nous, pour y faire un mariage indissoluble, qui nous rend l’ami, le frère, et l’épouse de notre divin Réparateur. Il n’y a pas d’autre mystère pour arriver à cette sainte initiation que de nous enfoncer de plus en plus dans les profondeurs de notre être, et de ne pas lâcher prise, que nous ne soyons parvenus à en sortir la vivante et vivifiante racine ; 

« Lorsque nous souffrons pour nos propres œuvres, fausses et infectées, le feu est corrosif et brûlant, et cependant il doit l’être moins que celui qui sert de source à ces œuvres fausses ; aussi ai-je dit, plus par sentiment que par lumière (dans l’Homme de désir), que la pénitence est plus douce que le péché. Lorsque nous souffrons pour les autres hommes, le feu est encore plus voisin de l’huile et de la lumière ; aussi, quoiqu’il nous déchire l’âme et qu’il nous inonde de pleurs, on ne passe point par ces épreuves sans en retirer de délicieuses consolations et les substances les plus nourrissantes. »

« Je crois que la parole s’est toujours communiquée directement et sans intermède depuis le commencement des choses. Elle a parlé directement à Adam, à ses enfants et successeurs, à Noé, à Abraham, à Moïse, aux prophètes, etc, jusqu’au temps de Jésus-Christ. Elle a parlé par le grand nom, et elle voulait si bien le transmettre elle-même directement, que, selon la loi lévitique, le grand prêtre s’enfermait seul dans le Saint des Saints pour le prononcer ; et que même, selon quelques traditions, il avait des sonnettes au bas de sa robe pour en couvrir la prononciation aux oreilles de ceux qui restaient dans les autres enceintes.

Autrement dit nommer les trois royaumes que l’école désignait « naturel, spirituel et divin », en naturel, astral et divin ?

De même que Martines avait adapté le Swedenborgisme au milieu dans lequel il devait agir, de même que Saint-Martin et Willermoz avaient aussi créé les adaptations indispensables, de même le Martinisme contemporain a  s’adapter à son milieu et à son époque, mais en conservant à l’Ordre son caractère traditionnel et son esprit primitif.

L’adaptation a surtout consisté à unir étroitement l’œuvre de Saint-Martin à celle de Willermoz.

Ne demandant à ses membres ni cotisations, ni droits d’entrée dans l’Ordre, n’exigeant non plus aucun tribut régulier de ses loges au Suprême Conseil, le Martinisme est resté fidèle à son esprit et à ses origines en faisant de la pauvreté matérielle sa première règle.

Par là, il a pu éviter toutes ces irritantes questions d’argent qui ont causé tant de désastres dans certains rites maçonniques

 Le Martinisme ignore les radiations pour non-paiement de cotisations, il ignore le tronc de la veuve et ses chefs seuls sont appelés à justifier leur titre en participant, suivant leur grade, au développement général de l’Ordre. Dérivant directement de l’Illuminisme chrétien, le Martinisme devait en adopter les principes. C’est donc par les chefs du Suprême Conseil que le Martinisme se rattache à l’Illuminisme chrétien.

 

L’Ordre dans son ensemble est surtout une école de chevalerie morale, s’efforçant de développer la spiritualité de ses membres par l’étude du monde invisible et de ses lois, par l’exercice du dévouement et de l’assistance intellectuelle et par la création dans chaque esprit d’une foi d’autant plus solide qu’elle est basée sur l’observation et sur la science. Le Martinisme constitue donc une chevalerie de l’Altruisme opposée à la ligue égoïste des appétits matériels,

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2022 1 19 /12 /décembre /2022 10:53
Fête de Noel   Symbole ou mythe !!!

Durant la période des cette Fête, il me semble important de se souvenir de la valeur symbolique de la crèche et de l’arbre de Noël car de grandes richesses symboliques et initiatiques s’y cachent.

 

Nous avons souvent tendance à reléguer ces symboles à des archétypes passés qui pourtant demeurent bien vivants surtout si on en connait et comprend le sens. Eh bien oui tout d'abord reconnaissez que derrière l’arbre et la crèche de Noël se cache la symbolique de l’immortalité ... avec ce sapin qui demeure vert toute l’année ... symbole de la vie qui ne meurt jamais. Même en hiver le sapin conserve sa couleur. Et c’est habituellement au pied de l’arbre décoré qu’on y dépose les cadeaux. Le rituel de l’arbre de Noël que nous répétons chaque année, symbolise aussi l’Arbre de la Vie et sans aucun doute de la Connaissance. Cet arbre dans nos foyers est l’image même de l’évolution. Il reflète le chemin de vie que nous devons parcourir sur terre avec force et foi pour retourner ensuite vers notre véritable demeure ... qui est en haut de cet arbre, représenté par l’étoile, symbole de notre quête vers la perfection. Chaque pointe de l’étoile représente une vertu à développer : l’amour, la sagesse, la vérité, la justice, et la bonté. Le sapin de Noël est donc le lien qui nous rassemble, nous unit et nous lie au monde invisible. Pour moi le sapin qui demeure vert toute l’année, représente clairement la VIE ET CE DON SANS FIN. Quant aux décorations, elles sont aussi des symboles importants. Car si nous regardons notre sapin en comprenant que chaque « angelie » dans notre arbre, chaque boule joue le rôle d’une présence, mieux d’une entité qui nous guide et nous protège, peut-être alors ressentirons-nous le fait que nous ne sommes jamais seuls.

 

Lorsque la nuit je vois mon arbre tout illuminé, je ressens une paix, un sentiment de plénitude intérieure qui vient m’habiter. Plus que jamais alors, je sais que des êtres divins et magnifiques me ... nous portent et inspirent de nobles pensées. D'ailleurs le temps des Fêtes est lié à l’amitié, à l’affection, à la fraternité, au pardon et au respect. Et lorsque nous nous réunissons en cette période, nous avons le pouvoir de condenser notre joie, joie que nous vivons en transmettant par nos actions et bons sentiments des énergies qui contribuent à la paix dans ce foutu monde. Oui il nous faut se rappeler qu'Individuellement nous ne sommes que peu de choses, mais qu'Ensemble nous avons la capacité de nous lier avec force et vigueur à ce TOUT .... Et même si nous sommes des fois seuls, imaginons-nous assis en relation avec tous ceux qui sont assis devant leur arbre de Noël ... Nous recevrons alors des bénédictions d’abord pour nous-mêmes que nous transmettrons ensuite sur la terre aux gens qui en ont le besoin. Car il ne faut pas oublier que nous sommes continuellement soutenus par le Monde Invisible à nos yeux mais pas à notre coeur ... et surtout a l’archange Gabriel qui est le protecteur de cette période de l’année. Sa lumière élève la terre et la conscience de l’humanité à un niveau supérieur.

 

La naissance de Christos le Christ est plus qu’une fable puisqu’elle annonce que dans les mondes parallèles nous fêtons la création d’un renouveau dans le monde, nouveau cycle visible par les astrologues car il déclenche vous le savez bien une union entre la lune, le soleil et la terre tous les ans ... L’alignement de ces forces apporte de fait une grande possibilité à la terre. Le soleil est plus près de nous, et la lune qui est sous l’influence de l’archange Gabriel, nous purifie. Ce qui doit s’installer en nous en cette période de Fêtes derechef, c'est bien la réalisation de tous nos vœux. Et chaque année, la naissance de Jésus, cet Enfant-Roi naît en chacun de nous, en Force et en Lumière. Oui en ce jour béni par le Gadlu, nous enfantons le meilleur de nous-mêmes en nous unissant à la Lumière pour ne faire qu'Un. Oui en cette période, nous passons de l’obscurité à la lumière et de l’aube à la splendeur du soleil qui demeurera plus longtemps ensuite avec nous ... Lumière que l’on retrouve dans les décorations de notre arbre de Noël. La crèche nous révèle enfin aussi des messages. Chaque élément nous livre une partie importante de nous-mêmes dont la prise de conscience participe à la réalisation d’une nouvelle naissance en nous.

 

Cette naissance est une re_naissance qui contribue à élever notre con_science. Et chaque année en plaçant les personnages de la crèche sous mon arbre, je sais que s’y cache aussi un mystère initiatique profond ... Cat la crèche n’est pas une image abstraite sans véritable sens.... Marie et Joseph en sont les symboles de notre vie intérieure, ces deux principes qui vivent à l’intérieur de chacun de nous, sans doute notre principe féminin et masculin. ... Voilà si nous comprenons mieux la symbolique de l’arbre de Noël et de la crèche, alirs nous sommes heureux de faire partie de cette connaissance qui mene à la renaissance puisque la naissance de l’Enfant Roi doit être comprise dans les trois mondes qui nous habitent ..., le corps, l’âme et l’esprit. Le phénomène psychique qui représente notre force morale c est l’esprit. Le phénomène mystique qui représente notre inspiration c est bien entendu l’âme. Et enfin le cosmique qui représente notre puissance divine, notre foi c est le corps. Ce sont ces liens que nous recontactons chaque année afin que cette lumière intérieure retrouve et exalte sa force, dans notre conscience.

Pour que l’enfant Jésus naisse en nous, il faut un père Joseph et une mère Marie. Le père pour moi représente l’intellect et l’esprit alors que la mère , c’est le cœur et l’âme.... L’âme et le cœur représentent le principe féminin réceptif, tandis que l’intellect et l’esprit représentent le principe masculin ... Et si les deux principes sont réunis en parfaite harmonie, ce n est que pour Éveiller l’Enfant-Lumière en nous pour moi la Conscience. Enfin je n oublie pas l’étoile au-dessus de la crèche .... cette étoile quu symbolise les vertus qui apportent l’équilibre et la stabilité en nous. Si notre cœur est pur et notre pensée est juste, un miracle se produit et il se reproduit chaque année à la période de cette Fête. Une nouvelle idée, une nouvelle inspiration naît alors en nous. C’est ainsi que notre enfant-lumière peut naître et se renouveler chaque année. Cette étoile qui brille au-dessus de l’étable signifie l’équilibre que chacun doit atteindre. Chaque personne a le pouvoir de porter en elle le "Christ vivant". Cette étoile est une lumière qui est là pour nous rappeler cette nourriture qui apaise, nous purifie et nous vivifie. Cette lumière qui peut nous habiter, représente l’Amour et c’est ainsi que Christos celui qui a été oint se manifeste à travers nous.

 

Ainsi je le répète nous bénéficions d’une plénitude qui est une des plus grandes richesses que tous les biens matériels ne peuvent apporter. À partir du moment que nous comprenons que chaque personnage reflète une partie de nous-mêmes, nous voyons je pense la crèche avec un regard nouveau et voire peut-être qu'elle nous inspire.... Même l’étable représente notre corps physique avec les conditions matérielles que nous devons surmonter sur terre. Le bœuf et l’âne représentent les deux forces en nous, notre individualité et notre personnalité. La personnalité est liée à l’âne qui est têtu. Le bœuf représente l’individualité qui est liée à l’âme remplie de douceur. Lorsque nous débutons notre vie, nous sommes déjà en contact étroit avec notre individualité, liée au taureau qui représente ici notre sensualité et nos désirs. Et notre personnalité qui vient par la suite est liée à l’âne qui se rebute constamment devant l’évolution. C’est la symbolique de ce que nous devons dépasser.

Plus nous prenons conscience de ces deux forces en nous, plus elles travailleront pour nous afin d’édifier notre conscience pour recevoir les forces de l’esprit, l’expansion de conscience. Cette dualité qui vit en nous, ces deux forces nous permettent d’évoluer si on apprend à les maîtriser. Lorsque nous comprenons ce qui se cache comme message dans ces deux forces qui nous habitent, nous comprenons qu’à l’image de l’âne et du bœuf qui réchauffent l’enfant dans l’étable, nous pouvons faire éclore notre enfant intérieur. Par la maîtrise et l’équilibre de ces forces, nous manifestons une force tranquille qui devient une qualité puissante dans notre vie. Sans oublier les rois mages symbolisant que même les plus instruits et les plus riches sentent l’importance de cette fête et de cette renaissance. Ces 3 rois mages apportent de grandes révélations, Melchior apportant l’or qui est la couleur de la sagesse. Balthazar l’encens qui représente l’élévation de notre conscience vers la connaissance Et Gaspard la myrrhe qui symbolise l’immortalité et la connexion avec les mondes divins. Et les bergers aussi ont une valeur importante dans la crèche, puisqu’ils représentent le peuple entier qui est là tout bonnement mais présent à cette magie.

 

Voilà je vous le dis lol ....Tous les symboles de la crèche nous instruisent sur notre parcours de vie et notre évolution. Il en existe d’autres dans d’autres traditions puisque chaque philosophie porte en elle des clés importantes. C’est en étant attentifs à ces traditions philosophiques du passé que nous pourrons le mieux nous réaliser. N’oublions pas nos racines, c’est en comprenant le sens profond et initiatique de toutes ces informations que nous pourrons en bénéficier et le vivre au meilleur de notre connaissance. Donc la crèche est une histoire vivante, cette histoire est liée à la symbolique d’une naissance intérieure et à l’avenir de cet enfant qui va grandir en nous. C’est à nous de diriger notre pensée vers cet éveil spirituel afin d’avoir une écoute attentive aux besoins des gens qui nous entourent.

Pour compléter l’accomplissement de cette période et peut etre la finir, nous devons réfléchir à ce que nous souhaitons changer dans notre vie pour que cette renaissance se manifeste. Pensons à ce que nous souhaitons changer pour que la nouvelle année qui vient soit prolifique et que cet engagement soit présent dans notre pensée, nos sentiments et nos actes. Assis confortablement devant nos magnifiques arbre et crèche de Noël, il est temps d’écrire nos bons vœux pour tous nos FF et SS en cette nouvelle année qui vient. Et lorsque qu’arrivera le début de l’année nous pourrons poursuivre en étant préparés à une conscience éclairée pour les 12 premiers jours de l’année où nous pouvons indiquer nos rêves et nos états de conscience de la journée.

 

Si nous arrivons à garder notre état de sérénité, il nous sera plus facile de vivre les évènements de notre vie.

Que la grâce de cette magnifique période soit un triomphe d’Amour planétaire!

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2022 3 30 /11 /novembre /2022 13:42
La Table de 8     4/4
La Table de 8     4/4

        

            

 

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2022 2 29 /11 /novembre /2022 13:37

Alors il me plait de revenir à la table d’émeraude et de citer ses lois :

- Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour que s’accomplisse le miracle d’une seule chose ou Ce qui est inférieur provient du Supérieur et ce qui est en Haut se reflète en Bas.  Appliquée au monde des humains elle n’est pas sans rappeler les conditions d'une parfaite égalité en même temps qu’une différenciation qui permet le miracle de la Tri-unité - l'UNicité. Le Moi se modèle au Soi, le moi visible et l’autre moi invisible après s’être découvert et accepté se fonde et s’unisse en UN.  Le UN dans le MULTIPLE.

- Toutes les choses sont nées d’une seule chose  Cette seule chose qui est le foyer où s’échangent et s’unissent le haut et le bas … De même que l'UNivers procède de l'UN, tout naît ou renait de cette Unité, réunir le bas et le haut ou, pour utiliser une expression des adeptes du Grand Œuvre, réaliser les noces « chymiques » du Ciel et de la Terre, tel était bien l’objectif des alchimistes et si l’on évoque l'image d'un continuum cosmologique et biologique : qu'en est-il de la Nature, et en particulier des 3 règnes : minéral, végétal, animal. Peut-être devrions-nous plutôt parler d'unité cosmique, car La Nature est UNE

 

- Le Soleil est le Père, la Lune est la Mère, le Vent l'a portée en son ventre, sa nourriture est terrestre. C'est le principe de tout ce qui vit .. l'anima mundi, ou mieux le « spiritus mundi », « l'esprit du monde », vie résultante des quatre éléments., démarche si classique des FM pour s’élever vers l’esprit lumineux du monde, la fameuse lumière qui nous a ébloui une fois le bandeau levé de nos yeux lors de notre reception. Le Soleil est la source de ma lumière, que la Lune réfléchit durant la nuit. Incarné, je suis maintenant Homme Primordial qui peut affronter les ténèbres grâce à mes 5 Lumières - l’Air - le Vent – l’Eau - le Feu … et la Lumière.

                                                                                      

- Le Vouloir du Monde est ici, sa Puissance est par-faite s'il est transformé sur terre. Une façon de nous inciter à nous tourner vers la matérialité du monde extérieur pour faire rayonner ce que l’on a appris à l’Intérieur de nos temples,  car il ne suffit pas de comprendre et de savoir à force de répétition de la recette , il faut transmettre à l’extérieur par sa posture son comportement … ETRE UN GUIDE.

- Tu Sépareras la Terre du Feu et le Subtil du Grossier, doucement avec dextérité. Autrement dit selon la méthode maçonnique, percevoir la dualité qui semblait s’opposer, la lumière à l’obscurité, la lune au soleil permettant d’aboutir à une plus grande spiritualisation. Fixer le volatil disent les alchimistes

 

- Monte de la Terre au Ciel puis redescend en Terre et reçois ainsi la Force des réalités supérieures et inférieures. Force et égrégore provenant de l’union des contraires à l’identique des membres de nos loges alors que dans le monde profane ces différences n’engendreraient que des conflits de pouvoir et d’avoir. Nous voulons seulement ETRE et HARMONISES au seul PROFIT SUPERIEUR

 

- C'est la Puissance des puissances qui vainc toute chose subtile et pénètre toute chose solide. // évidemment établis entre la voie alchimique et la voie maçonnique. Comme en franc-maçonnerie, cette mort « chymique » précédait une re_naissance. À l’oeuvre au noir (Nigredo) succédait l’Albedo, l’Œuvre au Blanc, puis la Rubedo, l’Œuvre au Rouge : purification, élévation, sublimation ou spiritualisation de la matière, reconduction en terre, matérialisation de l’esprit, sublimation et perfection aurique… phases que nous vivons lors de notre cérémonie d’exaltation au grade de maître, la chair quittant les os … ainsi qu’au Rite Écossais Rectifié, à travers la figure du Phénix — qui meurt en se consumant afin de mieux renaître de ses cendres et la devise « perit ut vivat ».

 

- Ainsi le microcosme se crée sur le modèle du macrocosme.  Projetée sur notre psyché, la phrase hermétique nous invite à ne négliger aucun aspect de notre personnalité rien n’est à jeter  … si bien que l'Unité se créera dans une correspondance parfaite entre le corps, l'âme et l'esprit, ces 3 étages du microcosme humain. Toujours dans le même sens, notre extériorisation correspond à notre intériorité et notre intériorisation répond à ce qui est notre extériorité.

 

- De cette manière se créeront de merveilleuses applications, c'est la Voie que suivent les Sages. Les renvois hermétiques et alchimiques sont d’ailleurs nombreux dans les hauts grades du Rite Écossais Ancien et Accepté. On en trouve trace aux grades de Chevalier d’Orient et d’Occident (17e degré), Chevalier Rose-Croix (18e degré) et Chevalier du Soleil (28e degré). Mais c’est surtout au grade de Chevalier Kadosch qu’on insiste sur cette dialectique entre le sensible et l’intelligible, le corps et l’esprit, le temple intérieur et le temple extérieur, Plus largement l’incarnation de la réconciliation du haut et du bas, la conjugaison du travail de réflexion et de l’engagement dans l’action. Comme la Pierre philosophale, le Chevalier Kadosch opère les noces chymiques du ciel et de la terre. Ce personnage chevaleresque associe transcendance et immanence ; il se bat pour un idéal, s’efforce de donner corps aux valeurs auxquelles il croit. Comme l’initié des Ordres de sagesse du Rite Français, qui travaille lui aussi « l’épée d’une main et la truelle de l’autre », et de citer le Ve Ordre du Rite Français en réf au Rituel du Grand Chapitre Général du Godf Où la dernière arche est appelée « Chrysopéion » des sublimes philosophes inconnus. Or la Chrysopée n’est autre que la fabrication de l’or ; quant au philosophe inconnu, ce n’est pas seulement le surnom donné à Louis-Claude de Saint-Martin, c’est également le titre d’un traité d’alchimie écrit au XVIIe par Dom Belin, Les aventures du philosophe inconnu

 

- C'est pourquoi je suis appelé Hermès Trismégiste car je possède les trois 8 parties de la Philo-Sophia Universelle. Autrement dit moi Hermés « Trismegistos » je possède la Connaissance des (3) Mondes, que certains ont désignés pour étant ceux du corps, de l’âme et de l’esprit car il existe bien un monde physique que nous nous expérimentons au cours de notre incarnations terrestre, un monde spirituel … celui de l’âme immortelle que nous rejoignons en fin d’incarnation et enfin … un monde divin, celui de l’Esprit Eternel et Tout-Puissant … mode vibratoire de /

- notre intellect (vecteur de la pensée),

- notre cœur (vecteur du sentiment),

- et enfin notre volonté (vecteur de l’action) …

la Tri-unité dont Hermès nous donne les clés …  « omnia ab uno et in unum omnia »

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2022 1 28 /11 /novembre /2022 13:35
La table de 8   2/4

Revenons à l’octaèdre régulier qui avec ses 8 faces n’est composé que de triangles équilatéraux, avec  6 sommets et 12 arêtes oui je répéte. Mais c’est aussi un antiprisme triangulaire et une bipyramide carrée. Il possède aussi une sphère circonscrite passant par ses 6 sommets et une sphère inscrite tangente à ses 8 faces. … seuls éléments tracés par le compas !!   sic transit gloria mundi ….

 

Et comme il a 3 sommets par face, et 4 faces par sommet, il est le fameux symbole mathématique de Schlafli (3,4 dont 3+4=7 et 4*3=12 …). Enfin notons que le cube et l’octaèdre sont duaux l’un de l’autre cad que les centres des faces de l’un sont homothétiques mieux dits en relation de l’autre. L'octaèdre et le cube sont duaux l'un de l'autre, c'est-à-dire que le polyèdre ayant pour sommets les centres des faces de l'un est homothétique de l'autre

Et que Platon associait à l’élément AIR ..                                         élémént de la création et du souffle divin : «  je suis 1 qui devient 2, qui devient 4, qui devient 8 mais je suis toujours 1 dans ces transformations. Il peut en outre devenir etoilé, flamboyant si l’on place sur chacune de ses 8 faces un tétraèdre, double

feu qui unit le haut et le bas ( hum rappel de table d’emeraude .. ),   .. liant et reliant les polarités opposées … devenant de fait la résolution de la dualité et qui me fait penser à une etoile de david à 3 dimensions. Il unit le Feu cause de putrefaction avec celui de régénération. Ainsi est rendu possible tous les aspects de la Manifestation, le GADLU maniant l’Air et le Feu pour créer le Monde. Pour les anciens egyptiens, la pyramide constituait l’escalier qui permettait au pharaon défunt de s’elever jusqu’à Amon Ré pour rejoindre le principe. La pyramide matérielle se remplissait d’une pyramide spirituelle evidemment non apparente à l’humain et dont les 4 aretes pointaient dans le ciel et d’uneyramide et d’une pyramide souterraine la liant à la terre.    , formant ainsi la manifestation de l’octaèdre                                                    .

 

J’ai trouvé via mon ami indien et shaman un pendentif fluorite de couleur verte, la fluorine étant ce cristal naturel qui pour lui favorise la compréhension des émotions, permet de reconnaître la vérité, permet aussi de vivre en harmonie, lutte contre les troubles mentaux et libère les sinus …    Y a-t-il un lien que j’appellerais bien volontiers Universel avec des croyances anciennes sur les vertus de l’octaèdre étoilé qui empêcherait l’intrusion du malheur ? … Y aurait-il une filiation avec le temple de Salomon ? … je vous laisse commencer l’enquête … 

 

La table de 8   2/4
La table de 8   2/4La table de 8   2/4
La table de 8   2/4
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2022 7 27 /11 /novembre /2022 13:31
La Table de 8   1/4

TRM et vous tous mes BA FF et SS comme il est dit dans d’autres rituels par les nombres qui nous sont connus …

Le sujet que l’on m’a demandé d’exposer ce jour porte sur l’octaèdre, nous renvoyant bien sûr à la table de 8, table de multiplication qui s’énonce et se répète à haute voix :  8 *1 = 8    8*2 = 16  8*3=24 etc …  encore cette façon propre aux israélites de nous apprendre par répétition via un rythme, un chant, une vibration  .. un peu j’allais dire comme une prière qui ouvre la voix … non la voie de notre invocation et qui nous unit … lol oui nous réunit en tant que cherchant et souffrant, eh oui mais non pas de cette souffrance due à une douleur mais plutôt un devenir, qui comme le souffre, principe actif qui brule les métaux, nous transforment … pour nous laisser entrevoir cette connexion via notre Esprit au Principe situé au-delà, autrement dit ce qu’on appelle vulgairement la Transcendance;                               Alors il est bon de comprendre ce qui passe par l’Immanence aussi dit par l’idée de recherche dans la matière et en soi même...le fameux secret de la Création … passé de l’Incréé au Créé.

8 chiffre qui une fois couché nous fais voir cet infini qui orne nos temples et nous rappelle sans doute le Ciel eu égard à notre Terre et en même temps LA CONNEXION CE POINT DE CONVERGENCE et d’UNION entre … .Immanence et Transcendance, point qui permettrait de résoudre le fameux Mystère.

Mais revenons à notre table de 8 autrement « la Tabula Smaragdina », Table d’émeraude qui fait partie à un traité nommé « Le livre du secret de la création et technique de la Nature » (Balînus, Kitab Sirr al-Khaliqa wa San 'at al-Tabi'a), rédigé sous le règne du Khalife Ma'Mûn en 833. Et d’en citer les propos de Sagijus prête de Naplouse … « Après mon entrée dans la chambre, où le talisman reposait, je me suis dirigé vers un vieil homme assis sur un trône d'or qui tenait dans sa main une tablette d'émeraude et sur celle-ci était écrit en langage primordial cad en syriaque :  Voici la véritable explication, sur laquelle il ne peut y avoir aucun doute. Elle atteste : l'en-haut est comme l'en bas, et l'en bas est comme l'en-haut – l'œuvre du miracle de l'Unique. Et les choses sont émanées de de cette substance primordiale par un acte unique. Combien merveilleuse est cette œuvre ! C'est le principe majeur du monde et son conservateur. Son père est le soleil et sa mère est la lune. Le vent l'a porté en son sein, et la terre l'a nourri. Sépare la terre du feu, et tu atteindras le subtil encore plus inhérent que le grossier, avec soin et sagacité car il s'élève de la Terre jusqu'aux cieux, afin de tirer les lumières des hauteurs à lui jusqu’à les redescendre jusqu'à la Terre ; ainsi en son sein sont les forces de l'en-haut et de l'en bas ….. La force des forces, qui vainc toute chose subtile et pénètre dans toute chose grossière. La structure du microcosme en accord avec la structure du macrocosme.                                                                                Ce qui a aspiré Hermès qui fut trois fois grand en sagesse Ref en son livre dissimulé dans la chambre : Le Livre du Secret de la Création et de l'Art de la Nature ou Livre de Balinus vers 650 - 813 de notre ère.

Alors voici qu’en lisant, cad en travaillant humblement sous l’égide du sublime Architecte de Tous les Mondes, après être passé de la FM spéculative dont une partie vient de l’opératif et avoir accédé à des hauts grades … plutôt à des grades de perfectionnement, le tout basé sur une légende et des symboles dont on m’a rabâché comme pour d’autres sans cesse au cours des rituelies et je cible la le REAA … TOUT EST SYMBOLE,  …. je me retrouve dans l’opératif de mes sens, de mon esprit et de mon corps. … ordo ab chao … je passe d’un système de penser philosophico-religieux fondé sur une révélation intérieure à une connaissance des choses Divines uniquement réservés aux initiés, con_naissance permettant de saisir les secrets du métier autrement dit les mystères amenant au Salut, j’insiste par la con_naissance de la Vérité.

Alors mes FF et SS permettez moi un retour en arrière, celle de mon initiation au RER, (pour ne pas le nommer hihi), où le récipiendaire est reçu .. oui reçu car c’est une vraie reception  et non pas une Initiation comme j’ai pu le comprendre au bout d’un temps certain … oui passer de l’Ordre obédientielle et de son rituel initiatique des 3 premiers degrés à l’ORDRE INTERIEUR qui pousse l’Initié à souffrir … tiens tiens …  et à chercher pour tenter d’être en phase avec son moi profond … le tout dans la bienfaisance à l’Intérieur aux fins d’aller porter à l’Extérieur l’Espérance et la Foi d’une nouvelle « religion » religare en clair au RAPMM ce qui me relie avec Tous et l’Ensemble pour ne faire en finalité qu’1 … quel temps il m’a fallu pour être reconnu « dedans » autrement que par les signes mots et attouchements … et ce savoir je le sais maintenant je --- vous ne pouvez l’enseigner pas plus que le prouver par quelques axiomes qui de toutes façons trouveraient un sens aujourd’hui mais pas demain … pas des vérités …  plutôt LA VERITE.

Voila donc cette Connaissance qui ne se présente pas vous l’avez compris comme un savoir acquis mais plutôt comme une INTUITION … UNE REVELATION INTERIEURE … qui s’appuie sur la dualité de l’ignorance et de la connaissance, du blanc et du noir, du bien et du mal … de l’ESPRIT et du CORPS que le gnostique cherche à dévoiler … con_naitre !.           Et si la gnose par ses origines grecques reste conciliatrice d’un héritage judaïque et christianique, elle veut aussi éviter par avance la rigueur et l’austérité tel que prôné par St Augustin pour laisser à l’Homme par son initiation toutes ses chances d’atteindre la con_naissance SUPREME. Alors je comprends mieux qu’elle s’appuie sur l’oratoire comme le laboratoire de l’alchimiste qui s’appuie successivement tantôt sur des étapes d’illumination tantôt sur des opérations matérielles successives.

Alors enfin qu’en est-il de cette table d’Émeraude… Un drôle de nom finalement pour un drôle de texte, écrit en arabe puis traduit en latin, et dont la plus ancienne version daterait du tout début du Moyen Âge. Sa rédaction est attribuée à Hermès Trismégiste nonobstant sa légende qui veut que ce texte fût trouvé dans le tombeau de ce dernier, gravé avec une pointe en diamant sur une lame d’émeraude et découvert par l’armée d’Alexandre le grand à l’intérieur de la pyramide de Giseh, …. Table faisant partie de ce que l’on appelle les Hermetica, soit un ensemble de textes fondateurs du courant que constitue l’hermétisme, et qui pour moi dépasse le cadre de la simple alchimie dont elle s’est inspirée pour nous dévoiler le GRAND SECRET, le secret de la Création, de la destruction, de la Divinité connectée via le fil à plomb à la verticalité jouant ainsi le rôle d’axis mundi, axe reliant le zénith et le nadir, le sol la terre et la voûte étoilée.

Et comment aussi de ne pas vous parler des carrés magiques d’Agrippa, ce magicien allemand, écrivain et autre théologien qui par l’énoncé de choses qui sont similaires et inter_reliées nous laisse entrevoir LA LOI … LA RESONANCE à qui il associait les 7 planètes les 7 carrés magiques utilisés comme talismans et autres amulettes astrologiques.

D’ailleurs, le carré de 8 aussi appelé carré magique de Mercure utilise les nombres de 1 à 64, dont la constante est 260 et dont la somme de tous les nombres égale 2080 ou 2081 !!!      

Chiffre 8 qui est présent et en nombre autour de nous, 8 signe de l’infini, 8 rappelant les 8 directions de la rose des vents avec ses 4 principales et ses 4 intermédiaires, 8 qui est aussi issu de notre duplication 1  1et1=2 puis 2et2=4 puis 4et4=8 …enfin un carré blanc et noir de 64 cases nous rappelant le jeu d’échecs, 8 ce chiffre fameux qui doit nous mettre en résonnance vous l’avez bien compris avec nous même pour ne faire qu’1 comme avec l’Univers. Et tout n’est possible d’abord que par le langage symbolique puis ensuite par l’exécution alchimique permettant sa transformation pour laisser apparaitre … notre matière l’Or ( en soph aur),  cette matière rayonnante et lumineuse de l’origine qui nous permet d’être en cadence vibratoire d’Amour pour une Union … une Unicité qui nous relie (religare) à l’Unité…. Et dont le mercure, principe féminin, est générateur de Vie et du monde.

 

Mes BA FFF et SS je me permets un petit rappel sur la géométrie sacrée et les solides de platon : …L’octaèdre convexe compte, comme son nom l’indique ….  Huit faces qui sont des triangles, Six sommets et Douze arêtes. C’est en quelque sorte le solide que l’on peut obtenir en assemblant deux pyramides à base carrée par leurs socles. Et Platon via ses fameux solides et autres élucubrations d’en symboliser les éléments de la création et de la Vie … - Le Feu pour le tétraèdre, La Terre pour l’hexaèdre, l’AIR pour l’octaèdre, et enfin l’EAU pour l’icosaèdre … Hum je compte mal dans cette proposition d’explication de la matière … je n’y vois que quatre éléments constitutifs alors qu’il y a cinq solides de Platon, quid du … cinquième.  le dodécaèdre, peut etre symbole t il l’Univers.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de anck131
  • : mon parcours maconnique pour transmettre à ceux qui cherchent
  • Contact

Recherche

Liens